La Poste vous présente – le design et les économies d’énergie

L’énergie est immatérielle, invisible. Le design peut la rendre tangible et réduire notre consommation pour la préserver au quotidien. Aujourd’hui, Gilles Rougon, Design manager du studio de design intégré d’EDF Recherche et Développement nous propose de découvrir quelques projets qui permettent de concilier confort et respect de l’environnement.

Gilles ROUGON La Poste PAD ok




Gilles Rougon, Design manager du studio de design intégré d'EDF Recherche et Développement photographe D.Osso 2010




Depuis son engagement en 1998, EDF est pionnier dans la prospective par le design. Par ailleurs, l’entreprise fut l’un des premiers partenaires de la Cité du Design de Saint-Etienne. Gilles Rougon est le responsable du département design chez EDF. Voici comment il résume cette prospection par le design dans une entreprise de services énergétiques.

« Lorsque l’on mène un projet de design prospectif, on se place à un carrefour des disciplines : marketing, chercheurs, ingénieurs, communication, voire artistes. C’est le seul endroit qui va lier tous les aspects des métiers, où l’on va croiser les interrogations. »

Différents projets Innovation/recherche du Groupe EDF

MULTIPRISE « COUPE-VEILLE »

Cette multiprise rend visibles les consommations superflues et éteint automatiquement les appareils qui seraient restés allumés inutilement. Si un équipement reste en veille, une nappe lumineuse se diffuse à la surface de la multiprise, indiquant symboliquement l’énergie gaspillée. L’utilisateur est alors invité à le couper. Sans réaction de sa part, le « coupe veille » l’éteint automatiquement au bout de 3 minutes. Une telle solution permettrait de réduire de moitié les consommations dues aux appareils informatiques.

  • Légende Photo :

– Multiprise « coupe – veille », 2005 / EDF R&D Design & Gilles Belley. Collection EDF | Photo : Gilles Belley.

« Watt’Time »

Cette horloge permet de suivre en temps réel la consommation électrique du foyer. Au fil de la journée, l’intensité de la consommation est visible sur le cadran et permet à tous de comprendre son évolution en fonction des activités de la maison. En affichant également la consommation du quartier, Watt’Time informe, alerte et prévient des moments les plus propices pour effectuer des économies d’énergies.


  • Légende Photo :

Watt’Time, installation vidéo, 2007 / EDF R&D Design & François Brument, Vidéo projection et écran transparent. Collection EDF | Photo François Brument

« Puzzle E »

Le « Puzzle E » est une famille d’objets permettant de produire de l’électricité chez soi à partir du vent et du soleil. Pensés pour faciliter l’accès aux énergies renouvelables, ces objets s’acquièrent au fil du temps selon le budget de chacun et s’installent facilement, sans compétences techniques particulières. Les uns sont dotés de capteurs photovoltaïques, les autres de capteurs piezo-électriques, l’élément recevant les plantes sert de liaison. Le « Puzzle E » habille peu à peu les façades des habitations pour bénéficier directement et simplement des énergies renouvelables.

  • Légende Photo :

– Franck Magne + © SCP Arnaud Architecte Dijon – Fotolia.com

  • Légende Photo :

– Puzzle E , module solaire, 2008. EDF R&D Design / Collaboration technique Franck Magne, cellules photovoltaïques H24 x L38 x P5 cm. Collection EDF | Photo : Franck Magne

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Formée à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris puis à la Tokyo National University of fine arts à Tokyo, Elise Morin réalise des projets dans le domaine de la direction artistique, de la scénographie et de l’art contemporain. Elle se passionne pour les artistes et les designers qui abordent les problématiques développement durable entre créativité, responsabilité et optimisme.