Animaux :

La position de l’Islam sur la souffrance animale

Chasse, corrida, expérimentation animale, végétarisme, sacrifices, statut juridique… Quelle est vraiment la position de l’Islam sur ces questions qui font débat ? Ecoutez l’interview de Sébastien Sarméjeanne, auteur de la traduction française de l’ouvrage Les Animaux en islam (Animals in islam), par l’imam britannique Al-Hafiz B. A. Masri. 

Entre la vivisection et les expériences, l’élevage industriel et l’abattage, quel est le jugement de l’islam sur ces souffrances infligées sur les bêtes d’après Al Hafiz B.A Masri, premier Imam sunnite de la moquée Shah Jehan, ancien centre islamique de l’Europe ? Est-ce légitime de « priver les créatures de Dieu de leurs instincts naturels » pour au final pouvoir manger la viande et les produits animaux ? Peut-on molester une bête à des fins scientifiques ?

La corrida et la chasse sont-elles autorisées par l’Islam ? A-t-on le droit de tuer pour le loisir ? Doit-on sacrifier obligatoirement un animal pour une fête ? A noter qu’il existe trois types de sacrifices et des animaux sacrificiels comme les chameaux, moutons, chèvres… En quelles occasions les musulmans doivent trancher la gorge d’une bête ? Un acte qui est une recommandation et non une obligation comme le souligne Sébastien Sarméjeanne et qui peut être réalisé par « procuration »… Un acte hypocrite du coup ?

Le végétarisme est-il courant parmi les musulmans ?

On parle beaucoup en France du statut juridique de l’animal. Quel est le regard de l’Islam sur cela, l’animal doit-il être considéré comme un objet ou comme un être doué de sensibilité ? Conscients et sensibles, les animaux, qui communiquent avec Dieu, ont une position moins anthropocentrique que le christianisme qui organise tout autour de l’humain comme l’explique le traducteur du livre « Les animaux en Islam » écrit par Al Hafiz B.A Masri.

Ecoutez la première partie de l’interview de Sébastien Sarméjeanne « Abattage rituel : quelle est la vraie place des animaux en Islam »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.