Quelle époque éthique :

La mode couleur nature

Globe-trotteur, passionné d’environnement et de pêche sous-marine, Marc Sitarz vient de lancer la 1ère gamme de prêt-à-porter dont les designs sont issus des beautés de la nature. Poisson clown ou poisson ange ? De quelles couleur voulez-vous vous parer ?

mode

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 6h10 et 7h22 du lundi au vendredi, dans « Quelle époque éthique », une chronique à télécharger :

Version audio :

Version écrite :

On parle chiffon aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, mais chiffons éthiques bien sûr !

Agréable de porter un vêtement qui soit beau, à la mode et pas fabriqué dans des conditions affreuses non ? NatureAlly est une nouvelle marque de vêtements sur un concept original : se servir de la beauté animale pour créer des imprimés jamais encore vus sur nos jupes, nos robes ou vos cravates tout en aidant à préserver l’environnement et finalement rendre à César ce qui est à César ! C’est ce ce qui motive Marc Sitarz, ancien jeune cadre dynamique passionné d’environnement qui s’est lancé dans cette entreprise hors norme en association à qui il reverse 5% du prix de vente de ses produits.

Mais reverser un pourcentage à des associations ce n’est pas très nouveau !

L’originalité est que vous acheter par exemple un tee-shirt au motif du poisson clown qui est super beau et que cet argent ira à une association qui travaille à protéger les poissons clowns, donc il y a une cohérence pour le consommateur qui sait exactement pourquoi il achète ce tee-shirt. Le thème de l’animal est à la fois esthétique et éthique. Pour le reste, les designers de la marque sont tous installés près de Tours, la fabrication, soie et coton uniquement, s’effectue à Porto, au Portugal. Et les 3 associations  sont identifiées : Marine Megafauna Mozambique qui se concentre sur la protection des requins, des raies, des mammifères marins et des tortues ; Core Sea en Thailande spécialisée dans la conservation d’espèces marines ; et enfin Kwata en Guyane, participe à des programmes d’espèces menacées. Et ce n’est pas fini, on nous annonce d’autres motifs, d’autres collections et d’autres associations loin de là. D’autres sources d’inspiration, d’autres associations. Sympa de parler chiffon finalement non ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.