Hommage :

Jean-Christophe Victor a rejoint le paradis blanc

P1070714C’était un ami de Néoplanète. C’était aussi le présentateur de l’émission culte d’Arte, « Le Dessous des cartes ». Nous l’avions rencontré le 9 décembre dans le Jura, il s’apprêtait à ouvrir l’Espace des mondes polaires, à Prémanon, tout près des Rousses. Sans doute une des dernières interview qu’il avait livrée à la presse. Lumineux, passionné, empreint de gentillesse comme tous les grands hommes, Jean-Christophe Victor, le fils du mythique explorateur Paul-Émile Victor, s’est éteint le 29 décembre. Il nous laisse quelques minutes d’une interview sur cette structure dédiée aux travaux de son père et à l’humanité toute entière.

Le grand blanc, les icebergs, les ours polaires, les manchots et les sternes, les aurores boréales et les grandes expéditions scientifiques… pour Jean-Christophe Victor, cet Espace des mondes polaires se devait de nous faire rêver, mais surtout de nous interroger sur les défis climatiques à venir. Pas moins de 5300 m2 d’espace comprenant des lieux d’exposition, un auditorium, une patinoire-banquise, une salle polyvalente, un atelier pour les scolaires, avec pour vocation à devenir un centre culturel de référence sur ces milieux fragilisés, observatoires privilégiés de l’état de santé de notre planète, écoutez…

Intarissable sur le sujet, il nous avait confié être abonné à la newsletter de Néoplanète, ce qui avait fait notre fierté. Toujours entre deux mondes, celui du Jura, terre natale de son père, et ses expéditions dans les pôles avec son complice Stéphane Niveau, co-auteur du projet, il concluait en off à l’issue de l’interview qu’il nous avait accordée : « J’ai vu très tôt le monde dans sa finitude et sa fragilité. Compris que l’homme n’était qu’une part minuscule de cette nature immense. Et détester qu’il s’obstine à vouloir en être le vainqueur. J’ai retrouvé la même certitude chez deux des fils spirituels de mon père, Jean-Louis Etienne et Nicolas Hulot. » Baigné de sa lumière naturelle et cerné de ses murs au nuancier de blancs, l’Espace des mondes polaires ouvrira ses portes en tout début d’année. Sans nul doute, l’esprit de Jean-Christophe Victor y apportera un supplément d’âme.

Crédit photos : JM Véry

http://www.espacedesmondespolaires.org/

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Jean-Michel Véry

Guitariste, compositeur, après dix ans de bons et loyaux services auprès de musiciens comme Andy Chase, Laszlo de Trèbes ou Vivien Savage, il débranche pour le journalisme et collabore avec L’Optimum, Le Figaro, Politis… Un père anglais et une mère égyptienne, aux ascendances touaregs, lui confèrent génétiquement le goût du voyage. Il signe régulièrement la rubrique « tourisme » pour Néoplanète.