Vacances :

Fini les crèmes solaires qui intoxiquent les océans !

mopers-adu-042-078_WebC’est désormais bien connu : au soleil, la peau a besoin de protection. Ainsi, les produits solaires se sont multipliés dans les rayons et dans nos salles de bain. Sur la plage, l’application de crème est nécessaire avant de rentrer dans l’eau, pourtant, elle nuit aux océans. En effet, de nombreux produits, retrouvés dans nos produits, dont les filtres solaires, intoxiquent coraux, algues ou encore poissons. Parallèlement aux crèmes bio, déjà moins offensives envers les écosystèmes marins, Algotherm a développé un brevet pour une protection naturelle. Explications avec Emilie Simon, responsable recherche et développement pour la marque. 

Comme ses concurrents, la marque de cosmétiques Algotherm a souhaité développer une gamme de produits solaires. Travaillant principalement avec des algues prélevées en mer d’Iroise, l’entreprise a souhaité développer une gamme, Algosun, respectueuse de l’environnement marin. (2’18)

AlgoSun 1 traiter jingle

Pour arriver à ce résultat, l’équipe à procédé à de nombreuses études, dont une en bassin, détaillées en page 2. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.