Mobilité

Un monde sans voiture, une utopie ?

Les nouvelles manières dont les gens se déplacent et envisagent leurs trajets sont au coeur des études sur la mobilité. Est-il possible d’être plus circonspects dans nos déplacements ? Peut-on se passer de voiture ? Stéphanie Vincent Geslin, sociologue au laboratoire d’économie des transports de Lyon, nous éclaire sur le sujet.

A Tokyo la voiture a disparu de certains quartiers / DR

zoom_68658GDF-SUEZ_logoSFR_RVB-1-300x121

 

La ville de demain en partenariat avec GDF SUEZ

 

Nous avons demandé à Stéphanie Vincent Geslin si les jeunes étaient vraiment impliqués dans la quête d’un mode de déplacement alternatif à la voiture. Sont-ils capables d’allier de nombreux moyens de transports ? La voiture a certainement changé de symbolique, mais représente-t-elle encore la richesse et le passage à l’âge adulte ?

Le covoiturage a-t-il un avenir ? / DR

La mobilité est-elle vraiment une ouverture vers les autres, ou une logique de rentabilité ? Le partage est peut-être en passe de changer la mentalité en ville. Finis la solitude et l’isolement ? Sommes-nous plus partageurs à partir d’un certain âge ?

 

url5Stéphanie Vincent Geslin nous parle des différences de catégories sociales. Selon elle, plus on est pauvre et moins on se déplace… Est-ce dû aussi à une situation géographique ? Y a-t-il des solutions ?

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.