Ferus : protéger des loups, ça vous tente ?

Des chasseurs qui surgissent de la forêt pour tuer un loup, un certain « Pierre » s’interpose et sauve le prédateur, ça ne vous rappelle rien ? Si ? Et bien, je l’ai trouvé, vrai de vrai ! Il s’appelle Pierre Peyret et il est le coordonnateur loup/pastoralisme au sein de l’association Ferus, où il se charge de rendre la cohabitation entre la société humaine et les loups la moins hostile possible. Fantastique, non ?

L’association Ferus veut rapprocher deux milieux qui s’opposent et se confrontent : le monde des humains et celui des loups, et même plus, car, au travers du programme Pastoraloup, c’est aussi des histoires de rencontres et d’échanges entre citadins et  habitants de la montagne.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/07/part1ok.mp3|titles=Objectifs de Ferus]

Pierre Peyret nous donne la bonne définition de ce qu’est le « retour naturel », à différencier de la « réintroduction » du loup. Nous aborderons aussi la douloureuse question du braconnage de cette espèce pourtant en voie de disparition.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/07/part2.mp3|titles=Un retour naturel du loup]

Mais qu’en est il des bergers ? Sont-ils hostiles à cet effort voulu par l’association Ferus ? Nous reviendrons également sur les demandes et les vœux que l’association a adressé aux candidats à la présidentielle.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/fin-end2.mp3|titles=Lettres au gouvernement]

 

 

Ferus propose deux stages de sensibilisation sur la problématique prédateurs/élevage :

– Du 26 mai au 30 mai 2012

Du 30 juin au 7 juillet 2012

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone