Economie circulaire :

Emballez, c’est pesé !

En vue de la COP21, qui se tiendra à Paris en décembre, les réflexes des Français en matière d’éco-responsabilité sont sous les projecteurs. Recyclage, tri sélectif, lutte contre la pollution… Eric Brac de la Perrière, directeur général d’Éco-Emballages, nous donne son point de vue sur nos habitudes, pas si mauvaises, et qui permettent de créer des emplois !

2374-smexhd2l9n-whr
logo EE pantone-1

Les entreprises s’emballent pour la planète avec Eco-Emballages et ses partenaires

 

Les Français sont-ils bons en tri sélectif, la pratique qui reste le meilleur moyen de lutter contre la pollution ? Les chiffres sont édifiants, tant sur le plan environnemental qu’économique, comme l’explique Eric Brac de la Perrière. Au fait, saviez-vous que 28 000 emplois ont été créés depuis 20 ans grâce au tri ?

Sans être chauvin, nous pouvons nous vanter de l’unicité d’Eco-Emballages. Son directeur général nous décrit le modèle unique de son entreprise et de la manière de travailler avec tous les différents intervenants, le but étant de développer le recyclage en dépensant moins d’argent.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.