Maladies :

Du sport sous ordonnance

Un footing peut-il remplacer un médicament ? Oui selon des médecins, qui préconisent depuis longtemps cet allié santé et qui pourront désormais prescrire des séances de sport aux malades qui en ont besoin.

Yolaine de la Bigne reprend sa place derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 9h45, 13h30, 15h45 et 19h45 !

wikipédia
wikipédia

Ecoutez la chronique de Yolaine de la Bigne :


Version écrite de la chronique :

Un amendement au projet de loi Santé a été proposé par Valérie Fourneyron, députée PS et ancienne ministre des Sports, pour autoriser les médecins à prescrire des séances de sport sur ordonnance, en complément, voire à la place, d’un traitement médicamenteux. Plutôt sympa comme idée !

Excellente idée ! Qui n’est pas nouvelle, de nombreux médecins vous conseillent déjà de marcher, de bouger pour votre hygiène de vie. On sait aujourd’hui que la sédentarité est mauvaise pour la santé. La nouveauté c’est que le sport peut remplacer les médicaments, ce qui est une bonne nouvelle pour arrêter de se bourrer un peu trop de chimie, quand on sait que les Français sont les champions d’Europe en la matière et y consacrent un budget d’environ 95 euros par an chacun, selon les chiffres de l’Assurance maladie. Mais surtout, on pourrait le prescrire à des patients atteints de maladies longues et difficiles.

Mais pour des maladies compliquées, le sport peut apporter un peu de bien-être mais guère plus !

Il peut apporter beaucoup plus que ça ! Réduire des risques de cancer, limiter la prise de poids et prévenir voire traiter des maladies ostéoarticulaires et dégénératives, aider aussi à une santé mentale qui est primordiale pour guérir. C’est si efficace que ce genre d’ordonnance existe déjà dans certaines villes comme à Strasbourg où depuis novembre 2012, 170 médecins généralistes ont signé d’une Charte d’engagement « sport santé sur ordonnance » et prescrivent des séances de sports à des obèses, des patients au cœur fragile, d’autres atteints de cancers du côlon ou du sein.

Quel genre de sport ?

Des sports pratiques, courses à pieds, natation, marche, gymnastique ou encore du vélo… Et la liste n’est pas exhaustive. Mais pas d’inquiétude, tout le monde ne part pas à courir ou à taper dans le ballon comme des fous : des éducatifs sportifs choisissent avec eux le meilleur sport pour leur pathologie. Le même genre de services a démarré à Biarritz avec l’association Biarritz Sport Santé qui a fait un test de 6 mois avec des patients et doit donner les résultats le 11 Décembre. Si les résultats sont bons, plutôt que de vous prescrire des antibiotiques, votre médecin vous donnera une ordonnance de surf tous les week-ends !

585Cette chronique a été diffusée le 19 novembre sur Sud Radio en partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Victoria Putz

Née dans la petite bourgade tranquille de Saint-Cloud, Victoria a vite aspiré aux voyages. Étudiante en journalisme et disciple de la presse écrite, elle roule sa bosse entre web magazines spirituels, culturels et généralistes. Après avoir passé deux mois à l’hebdomadaire TelQuel dans la très animée Casablanca au Maroc, elle entre à Néoplanète pour assouvir sa soif de culture environnementale.