Dieu est-il écolo et la nature divine ?

Depuis Parménide, le père de la philosophie grecque, qui a décrit la nature comme une réalité,  et non plus comme une manifestation magique des dieux, l’être humain n’a cessé de vouloir  la comprendre et la maîtriser, pour s’en éloigner et conduire le monde à la crise écologique actuelle.  Dans son essai « La Nature – Représentations et genèse de la crise écologique », aux Éditions Baudelaire,  André Fievez décrit cette longue évolution de la pensée, comme celle de la croyance judéo-chrétienne  qui place l’homme au centre de la Création et mène au « désenchantement » qui finira  par réduire Dame Nature… au rang de simple matière.

Écoutez l’interview d’André Fievez, ancien professeur de philosophie à Lille, puis au Maghreb et enfin à Avigon. Il s’engage aujourd’hui dans la lutte contre « l’irrémédiable » afin que les générations futures ne soient pas privées de ce qu’il nomme le « bien commun ».











Quelles ont été les écoles de pensée les plus bénéfiques pour la nature ? (2’53)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/07/Le-passe.mp3|titles=Le passe]

L’écologie oubliée des philosophes d’aujourd’hui. La philosophie de demain repose t-elle sur l’empathie ? (2’27)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/07/Le-present.mp3|titles=Le present]

La spiritualité laïque : un synonyme d’espoir ? (0’51)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/07/Spiritualite.mp3|titles=Spiritualite]

Quel optimiste est André Fievez ? (0’54)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/07/Optimiste.mp3|titles=Optimiste]














Essai philosophique « La nature – Représentations et genèse de la crise écologique » (160 pages) aux Editions Baudelaire

Au prix de 16 €

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.