Des bateaux en fibres de lin ? C’est possible !

Néoplanète ouvre une nouvelle antenne à Rennes !

Pour la première interview menée depuis Le Coq-Gadby, nous avons rencontré Christophe Baley, chercheur à l’université de Bretagne Sud et passionné par le monde de la mer. Ses travaux sont essentiellement dirigés depuis 1991 vers le développement de matériaux composites à faible impact sur l’environnement et issus de la biomasse avec par exemple l’introduction de fibres de lin dans des plastiques issus du monde végétal. Ces fibres possèdent des propriétés mécaniques importantes, une faible masse volumique et un caractère biodégradable. Leur production quant à elle nécessite peu d’énergie et les fibres de lin sont renouvelables par culture. Les travaux de recherche de Christophe Baley étudient également les impacts environnementaux et les enjeux sociétaux liés à l’utilisation de ces néo-matériaux, particulièrement dans le domaine maritime.

Christophe Baley nous présente ses travaux… (3’17)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/10/BALEY1-avec-jingle.mp3|titles=Christophe Bailey travaux]

 

 

 

 

Pourquoi travailler spécifiquement sur les fibres de lin, quels sont les enjeux ? A découvrir page 2.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Bruno Lorenzi

Journaliste / reporter, passionné de musique et d’environnement. Il débute à la télévision en 1993 avant de se consacrer exclusivement au média radio en 2000, à Radio France. Il réalise des documentaires, reportages et magazines et conserve toujours son attachement au métier de journaliste en s’impliquant dans des causes choisies.