De l’or noir en Guyane : vers un futur désastre écologique ?

C’est une découverte qualifiée d’ « historique ». Pour la première fois, d’immenses quantités de pétrole ont été découvertes au large de la Guyane française, par la société britannique Tullow Oil, associée à Shell, Total et Northpet. Cet or noir pourrait à terme représenter un potentiel économique majeur pour un pays dont le taux de chômage dépasse les 21 % de la population active. Mais ce nouvel Eldorado réveille les craintes que l’on connait avec les marées noires dévastatrices pour un écosystème unique.

Rencontre avec Aurélie Bocquet, chargée de programme « Outre-mer » à l’UICN, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en France.
























La Guyane est un joyau de biodiversité qui se caractérise par deux grands milieux principaux : une bande côtière constituée de mangroves, de marécages, de savanes et de forêts littorales d’une part, et une vaste zone forestière sur tout le reste du territoire d’autre part. Aurélie Bocquet nous révèle les espèces endémiques qui y vivent mais aussi les menaces qui pèsent actuellement sur ce département d’Outre-Mer. (3’46)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/09/partie11.mp3|titles=La Guyane est l un des lieux les plus riches mais aussi fragile de notre planete]

En alternative à ce pétrole, l’UICN plaide pour des modes économiques verts pour la Guyane, qui bénéficie d’un fort potentiel en énergies renouvelables. La jeune femme explique les conséquences dramatiques qu’aurait une marée noire au large des côtes guyanaises : une mangrove et des espèces comme les tortues en première ligne. A noter qu’en juin 2010, l’UICN avait demandé « un moratoire sur l’exploitation pétrolière profonde en Guyane ». (4’22)

 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/09/partie-21.mp3|titles=De l or noir au large des cotes guyanaises]

La députée de Guyane, Christiane Taubira, a dénoncé  les lacunes de la législation sur l’activité pétrolière offshore en France suite à l’annonce de la découverte. De quelle manière l’UICN peut faire pression sur Shell et Total pour que ces grands groupes respectent un certain nombres de règles tout au long de l’exploitation ? (2’10)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/09/partie3.mp3|titles=comment faire pour que la legislation soit plus stricte]

























Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.