« Cosm’éthique » chez Clarins

photo Jean-Pierre Nicolas

Chez Clarins, le savoir-faire passe par le pouvoir des plantes sauvages, ramassées par des populations aux quatre coins du globe. Du Honduras à Madagascar, les secrets de ces végétaux ont malheureusement tendance à se perdre. C’est  pour cela que Jean-Pierre Nicolas a créé l’association « Jardins du monde ». Botaniste chez Clarins, cet ethnopharmacologue préserve et réhabilite auprès des populations locales ces trésors en voie de disparition qui permettent de sauver des vies. 

 

 

Clarins-logo-carrePourquoi est-il si important de « renouer » avec le végétal alors que la chimie ne fait pas si mal les choses ? Madagascar, Burkina Faso… Comment agit sur le terrain l’association « Jardins du monde » qui  valorise auprès des populations locales l’utilisation de plantes médicinales, en s’appuyant sur les pratiques traditionnelles ? Peut-on donc dire que nous sommes à la fin des molécules chimiques ?  (06’45)

Clarins 1 traiter + jingle

A découvrir page 2 : la collaboration entre le tout premier lauréat du Prix Clarins Men Environnement et le groupe Clarins

 

jardin Boutoko BF Enquête ethnobotanique Madagascar  (2)

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.