COP 21 : Du Pérou au Maroc, évitons la guerre des ressources naturelles

Néoplanète sera présent demain au forum intitulé « Une feuille de route pour un agenda positif climat ! » au Palais Brongniart. Quelques jours après la Conférence de Lima, Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, y présentera les priorités de la diplomatie française pour la COP 21. Hakima El Haite, ministre marocaine de l’environnement, participera à l’une des tables rondes organisées lors de ce forum. Nous l’avions rencontrée au festival solaire marocain, cet automne à Ouarzazate.


La ministre marocaine de l'environnement devant un vélo électrique solaire (YL)
La ministre marocaine de l’environnement devant un vélo électrique solaire lors du Morocco Solar Festival de Ouarzazate crédit photo Yves Leers

A la fin d’une réunion publique évoquant les solutions qui permettent de développer les énergies renouvelables pendant le Morocco Solar Festival de Ouarzazate, la ministre marocaine de l’environnement, Hakima El Haite, a pris le micro pour expliquer que « tout le monde devait faire son travail ». Le monde est un village et les solutions sont à notre portée pour éviter une guerre qui ne sera pas celle du pétrole, mais celle des ressources naturelles, a-t-elle dit en substance, invitant les pays industrialisés à changer leur modèle de développement. Écoutez !

Atlas,_Boumalne_du_Dades2_crédit photo Wikipédia

logo-comite-21La ministre marocaine de l’environnement participera demain à la table ronde « Du Pérou au Maroc : quelle appropriation d’une COP par la société ? ».

Voici le programme entier du forum « Une feuille de route pour un agenda positif climat ! ».

 


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.