Comment donner un coup de fouet au modèle énergétique français ?

Le Conseil économique social et environnemental a été saisi pour avis sur le projet de loi de programmation pour un nouveau modèle énergétique français. Cette saisine a été confiée aux rapporteurs Jean Jouzel, au nom de la section de l’environnement et Laurence Hézard, au nom de la section des activités économiques. Rénovation des bâtiments, développement les transports propres, précarité énergétique, lutte contre le réchauffement climatique… Quel est l’avis du CESE ?  Entretien avec Laurence Hézard, conseil en management et gestion du risque industriel après avoir été DG d’une filiale d’un grand groupe. 

Pixabay

Cette loi est-elle crédible et positive ? Pas de consensus pour la baisse de consommation et la réduction du nucléaire ?

Laurence Hézard

Entre performance énergétique, rénovation, logements énergivores, les transports propres… Quelles sont les mesures importantes soulignées par le CESE qui regrette que le projet de loi n’aborde la question de la précarité énergétique qu’à travers le chèque énergie ?

Pas question d’aller vers le tout électrique, le CESE souhaite une ouverture aux autres solutions tel le biométhane carburant. Outre un effort de recherche et d’innovation pour les voitures de demain, il met l’accent sur le développement d’alternatives au transport routier et l’accompagnement des changements de comportements des jeunes générations qui se tournent vers le covoiturage.


Projet de loi de programmation pour un nouveau… par le_cese

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Teddy Follenfant

Scientifique, co-fondateur de l’une des premières Fondations d’entreprises en 1992 puis journaliste Environnement et Développement durable sur BFM, aujourd’hui sur RCF, auteur de plusieurs livres sur le Développement durable avec Interviews des grands Patrons du CAC 40, en collaboration notamment avec Pierre DELAPORTE/Président d’honneur d’EDF.