Eco-conception :

Coca-Cola pétille pour plus de légèreté

Coca-Cola Entreprise s’allège ! Du moins pour ses emballages qui font partis de l’éco-conception voulue par la société qui souhaite adapter ses techniques de production à la nécessité de réduite son empreinte carbone. Rencontre avec Arnaud Rolland, le responsable du développement durable de Coca-Cola Entreprise qui a dévoilé le 4 juin dernier, lors du salon Exposition universelle de Milan, la première bouteille en polyéthylène téréphtalate (PET) d’origine 100% végétale.

Drinking_can_ring-pull_tab


logo EE pantone-1

Les entreprises s’emballent pour la planète avec Eco-Emballages et ses partenaires

 

Réutiliser les emballages déjà été mis sur le marché : c’est la volonté de Coca-Cola Entreprise qui se penche depuis quelques années sur l’éco-conception, c’est-à-dire la prise en compte de l’emballage du produit sur toute sa durée de vie. Arnaud Rolland nous détaille les étapes de cette boucle vertueuse… Est-ce si facile d’ailleurs de recycler une canette de soda et le plastique des bouteilles ?

Toujours sur la question de l’éco-conception, Arnaud Rolland nous explique comment Coca-Cola Entreprise adapte ses emballages à l’époque moderne. L’une des principales actions est d’alléger le produit, qu’il soit en verre, plastique ou encore en acier et aluminium, écoutez…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.