Cinéma : « Africa, le sang et la beauté » de Serge Yastreb

Destiné à mieux faire connaître l’Afrique à ses compatriotes russes, « Africa, le sang et la beauté » est un documentaire tout confit de fascination et qui s’attache à l’Afrique tribale, hors du temps. En salles depuis le 4 janvier dernier. 

 

 

 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/01/Africa.mp3|titles=Africa]

Version écrite de la chronique

Réalisé par Serge Yastreb, photographe, ancien communicant de Boris Eltsin, ce film narré par Lambert Wilson raconte l’Afrique en quatre chapitres, ses enfants, ses femmes, ses hommes et ses esprits. Découpée en quatre, c’est bien un film de photographe qui a cadré soigneusement ses plans. Allant aussi bien chez les Dogons que les Pygmées, les Himbas que les Bochimans, il est décidé à faire connaître ce continent à ses compatriotes, d’où ce survol. Voici donc un livre d’images, pittoresques et folkloriques, d’une Afrique qui en effet échappe à la mondialisation. Qui échappe aussi à la technologie, à la médecine et au prêt-à-porter.  Le bon sauvage vit toujours, il nous envoie ses bons baisers de Moscou. On connaissait la fracture Nord/Sud. Elle n’est plus seule au monde. Bienvenue dans le fossé Ouest/Est.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir la bande-annonce :

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

"Polyglotte et multimédia, curieuse de tout, avare de rien, en chapeau sur son vélo ou en lunettes en salles obscures, Monique Neubourg aime le cinéma, les livres, les parfums, les jardins, les séries américaines, les relations humaines, l'air du temps et le bruit de l'eau. Elle fait même ses shampoings bio elle-même !