Enfants :

Chronique sponsorisée : « Toutes à l’école » avec Clarins

Clarins n’est pas seulement le parrain des enfants en difficulté, le groupe accompagne aussi les jeunes cambodgiennes démunies dans leur scolarisation à travers l’association « Toutes à l’école ». Créée par la journaliste Tina Kieffer, celle-ci les aide à devenir des femmes libres et des mères instruites dans un pays en reconstruction où les petites filles doivent encore aider leur famille, en se prostituant la plupart du temps. Rencontre avec Tina Kieffer, Prix Clarins Femme Dynamisante 2014. 

 

En partenariat avec Clarins Clarins-logo-carre (Copier)

Située à 12 kilomètres de Phnom Penh, l’école-pilote Happy Chandara accompagne aujourd’hui près de 1 100 petites filles du début de leur scolarisation jusqu’à leur premier métier. Depuis son voyage au Cambodge et à l’adoption de son cinquième enfant rencontré dans ce pays, à la création de l’association « Toutes à l’école », Tina Kieffer revient sur sa volonté d’aider ces jeunes filles. Quelle est l’implication de Clarins dans ce projet ?

 


Pourquoi le Cambodge – Association « Toutes à l… par neoplanete-info

Évincées du système scolaire, les petites filles cambodgiennes sont souvent vouées à se prostituer. La situation de la femme s’améliore-t-elle dans ce pays qui a perdu 90% de ses intellectuels lors du génocide par les Khmers Rouges ?

L’école-pilote Happy Chandara donne en autres des cours de « valeurs » mais aussi d’environnement à travers la petite ferme biologique qui sert à alimenter les repas distribués aux élèves. En vue de la COP21, Tina Kieffer adresse son message à François Hollande qui doit être « courageux même si ça doit froisser quelques lobbies », écoutez… Et si arrêtions tout simplement d’être égoïste pour les futures générations comme le suggère la femme Dynamisante 2014 qui livre une petite anecdote sympathique qui prouve bien que les enfants sont l’espoir de la planète de demain :

On ne peut pas évoquer Clarins, sans parler de « beauté ». Pour Tina Kieffer, celle-ci regroupe toutes ces beautés que l’on peut voir en Asie, et rien de pire que des rides d’amertume qui mettent un visage en l’air, écoutez ! La fondatrice de l’association « Toutes à l’école » livre ce que la marque « extraordinairement cohérente qui a su s’adapter sans efforts, naturellement à l’évolution de la société » représente pour elle :

Pour en savoir sur l’association « Toutes à l’école », faire un don ou devenir parrain ou marraine d’une petite fille à Phnom Phen, consultez le site www.toutes-a-l-ecole.org

Crédit photo Association « Toutes à l’école »

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.