Interview :

Chris Hemsworth : coup de foudre pour les océans

Actuellement à l’affiche du film « Le chasseur et la reine des glaces », l’acteur Chris Hemsworth – connu pour avoir joué le dieu du Tonnerre « Thor » – est prêt à s’attirer les foudres de ceux qui s’en prennent aux requins !

Chris Hemsworth
Chris Hemsworth

Version audio à écouter en ce moment sur Radio Néoplanète le lundi à 16h15, mardi 06h15, 19h15, jeudi à 08h15, 22h15, vendredi à 11h15, samedi à 01h15 et 14h15, dimanche, 04h15 et dimanche 17h15.

Version écrite de l’interview :

Bonjour Chris Hemsworth. On vous a récemment vu dans « Au Cœur de l’océan », un remake de Moby Dick.  L’Australie est devenue – depuis qu’elle a cessé la chasse à la baleine – c’était en 1978 si je ne m’abuse – le leader mondial de la protection de ce mammifère. Ce qui est une bonne chose. A titre personnel, quelle est votre contribution pour que notre planète reste « green » ?

Vous savez tout ça c’est fait de toutes petites choses ! Des choses que l’on fait individuellement. Éteindre la lumière ou ne pas éteindre la lumière peut faire la différence. Ce geste réparti sur des milliards de personnes, aura un impact ! Personnellement, à chaque fois que je me rends à la plage et que je vois des détritus trainer, mon premier réflexe c’est de le mettre dans une poubelle ! Certes, ce n’est peut-être pas grand chose ramener à une seule personne mais si tout le monde agissait de la sorte cela chante tout.

Je crois que c’est essentiel de toujours remettre les choses en perspective ! En ce moment voyez-vous, on parle beaucoup des requins. Notamment depuis les récentes attaques contre des nageurs ! Je comprends le drame, la problématique, mais d’un autre côté, je suis contre leur éradication ! Je ne pense pas que le requin soit au top de la chaîne alimentaire dans l’océan mais ce que je sais par contre, c’est que sans eux, sans leur présence, sans leur contribution tout s’écroulera ! De leur survie dépend notre survie ! J’ai commencé à travailler avec une association qui s’appelle Oceania et je dois dire qu’à leur contact j’en apprend énormément sur l’impact de la race humaine sur l’environnement ! Le problème de notre civilisation, c’est que nous ne sommes pas suffisamment éduqués sur les effets à long terme de nos gestes !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Frank ROUSSEAU, grand reporter et pur produit de la mondialisation ! Elevé en partie en Afrique, au Canada, en Nouvelle Calédonie. Eduqué en France puis dans les Universités américaines, il se passionne ensuite pour l’histoire de l’art et celles de civilisations avant d’intégrer le Figaro Quotidien. Journaliste freelance, il partage désormais son temps entre l’oligopole de Los Angeles et un petit village des Yvelines…