Chronique sponsorisée :

Chaluttons contre les déchets plastiques en mer !

Savez-vous comment peut-on nettoyer les océans et les mers de nos déchets plastiques ? La réponse tient en un mot : Thomsea. Cette entreprise a été fondée par Thierry Thomazeau, autrefois pêcheur de poissons reconverti en pêcheur de déchets après avoir subi et fait face à une marée noire… Il a conçu et breveté il y a douze ans de cela un chalut spécifiquement destiné à passer la mer au peigne fin et à la nettoyer de ses hydrocarbures. Aujourd’hui, il a adapté ses chaluts à différents types de déchets et notamment au plastique.

Thierry Thomazeau

Origine du chalut

De la pêche aux poissons à la pêche aux déchets, comment ce chercheur réussit-il à tirer les déchets plastiques de la mer ?

Que peut récupérer le chalut ?

Récupérer le plastique qui empoisonne les mers est une excellente idée mais qu’est-ce que ces chaluts peuvent récupérer ? Y a-t-il des contraintes de profondeur, de distance, de taille des déchets ? Bref, de quoi ces chaluts protègent-ils la mer ?

Quel avenir pour ces chaluts dépolluants ?

Peut-on espérer que les chaluts sauvent les océans de la pollution qui les gangrène sur le long terme ?

En quoi sont faits les chaluts ?

Finalement, quel matériau utilise-t-on pour construire ces chaluts ? Comment s’assurer que ces matériaux, une fois usés, ne polluent pas eux-mêmes la planète ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.