Cap’Mundo : Cap sur un café de qualité

creation-packaging-graphiste-capmundo-21Zebrano, Copaiba, Umbila, Ebene ou encore Dabema, il ne s’agit pas là d’arbres mais de cafés. Lancées en mars 2013 et commercialisée uniquement dans les épiceries fines et les brûleries, les capsules Cap’Mundo revisitent l’espresso. Compatible avec les machines Nespresso, le café de la marque est bio et issu du commerce équitable. Pour en savoir plus sur le nouveau concurrent de la multinationale représenté par Clooney,  Néoplanète a rencontré Olivier Brivois : son créateur.

 

Olivier BrivoisDe la multinationale américaine à l’artisanat français, il n’y a qu’un pari. Celui d’Olivier Brivois : miser sur la qualité de la matière première, le savoir faire d’une torréfaction artisanale et une compatibilité au leader mondial des dosettes à café. (3’23)
Cap’ mundo monte V2 Part one

En page 2, le passionné de café nous explique pourquoi il valorise une cadence de production plus douce que celles observée dans les usines.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Barbara Krief

Journaliste pour Le Plus de L'Obs, Barbara Krief continue d'écumer les festivals engagés pour Néoplanète. Retrouvez-la sur Twitter @KriefB.