Alimentation :

Le succès de la boite de conserve, c’est l’alu !

Être pratique, pas cher et durer longtemps, ça conserve ! La bonne vieille boite en aluminium reste l’un des meilleurs moyens de conserver les aliments sans les détériorer.

canned-food-570114_960_720

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30 !

Écoutez la chronique de Yolaine de la Bigne :

 

Version écrite de la chronique :

Parmi les différents moyens de conserver nos aliments, qu’en est-il de la boite de conserve ?

C’est une bonne question car cela reste une des méthodes les plus appréciées. Le site Laconserve.com affirme que 99,7% des ménages en achètent, ce qui donnerait un total de 50 kg consommés par an/personne. Le résultat : un gros marché de 2,5 milliards d’euros par an, en France. C’est l’un des rares secteurs de l’agro-alimentaire qui progresse en dépit de la crise.

Quelles sont les raisons d’un tel succès ?

Son petit prix, son côté pratique (on ouvre la boite et on fait chauffer, c’est facile à transporter et à ranger) et sa longévité, on peut garder des boites de conserves durant des mois voire des années. Son offre large aussi, on en trouve aujourd’hui de tout type : bio, haut de gamme, gastronomique etc. Autre qualité : les produits frais du marché s’abîment lors des transports et du stockage alors que pour être mis en boîte, ils sont conditionnés en 5 heures environ, suivant leur récolte. Avant d’être stérilisés, les légumes sont stabilisés par un blanchiment, un rapide traitement thermique qui inactive les enzymes susceptibles de dégrader les vitamines. On perd donc assez peu de vitamines mais un peu de goût. Cela reste tout de même un des meilleurs moyens de respecter la nature du légume, et un des moins consommateurs en énergie. Sans compter que les boites de conserve se recyclent à l’infini.

Avec toutes ces qualités, la bonne vieille boite de conserve reste donc toujours assez moderne !

Elle est même hyper branchée si l’on en croit l’opération Pimp ma conserve au salon de l’agriculture. C’est un défi organisé par les banques alimentaires afin de montrer qu’il est possible de bien manger, même avec un budget restreint. Il y aura 17 blogueurs culinaires. Ils vont composer des plats pour une famille de 4 personnes avec les mêmes produits de base dont des boites de conserves de légumes, fruits, poissons, plats cuisinés etc. On s’en lèche les babines !

585

 

Cette chronique a été diffusée le 4 mars sur Sud Radio en partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Sylvie Nadin

Après un master en sciences de l'atmosphère et de l'océan, Sylvie débute une formation en journalisme. La science doit être accessible à tout le monde et pas qu'aux scientifiques ! Face aux problèmes environnementaux actuels, elle s'engage personnellement dans la voie de l'écologie. Souvent pessimiste, elle croit tout de même qu'un avenir radieux est possible, si on se donne la peine de le construire.