Aymeric Caron :

L’antispécisme, solution pour un monde meilleur ?

Que toutes les espèces sensibles, humaines ou animales, soient respectées : tel est le but de l’antispécisme. Un nouvel humanisme. Après le règne de l’homme blanc, l’humanité progresse, abolie l’esclavage, reconnaît les droits des minorités, les femmes, des homosexuels. Aujourd’hui, elle doit reconnaître ceux des animaux ; une utopie réalisable ? Superman est antispéciste. « L’entraide est plus bénéfique que la compétition », «L’animaloscepticisme est un obscurantisme qu’il faut combattre ». Interview du journaliste qui signe un livre choc « Antispéciste » (éditions Don Quichotte), démonstration brillante du rapport malsain que nous entretenons avec les animaux.

Sans titre (Copier)

Cette interview est à écouter en ce moment sur Radio Néoplanète les lundi, jeudi et samedi à 15h45, les mardi et vendredi à 13h45.

Version audio :

Version vidéo :


Aymeric Caron : l’antispécisme, solution pour… par neoplanete-info

Pour Aymeric Caron, « le but de l’écologie est de sortir l’homme de la nature ». C’est à découvrir demain sur notre site et webradio !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.