Océans :

Apprenons à cohabiter avec les requins !

Apparus il y a 420 millions d’années, les requins font partie des prédateurs indispensables à la préservation de l’écosystème marin. Des polémiques sur des « requins tueurs d’hommes » apparaissent à la moindre attaque. Peut-être qu’au lieu d’accuser cet animal marin, nous devrions nous rappeler que l’océan est son lieu de vie… ?

Requin, Pixabay
Requin, Pixabay

Yolaine de la Bigne reprend sa place derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 9h45, 13h30, 15h45 et 19h45 ! 

Ecoutez la chronique de Yolaine de la Bigne :

Version écrite de la chronique :

En amoureuse de la nature que vous êtes, vous allez nous faire l’apologie du requin, pas facile à défendre pourtant !

Hélas et c’est bien dommage que des films comme Les dents de la mer et notre ignorance nous aient donnés une image aussi fausse de cet animal exceptionnel. On leur a fabriqué une réputation de chasseurs sanguinaires, de mangeurs d’hommes… Or parmi les 500 espèces recensées à travers les océans, 5 seulement sont dangereuses car les requins ont très peur de l’homme qu’ils fuient et qui en plus n’est pas bon à manger pour eux ! Malheureusement la méconnaissance et les mœurs de ce grand prédateur notamment chez certains surfeurs et chez nos dirigeants créent de nombreux problèmes comme à La Réunion. Il faut accepter de, parfois, ne pas se baigner ou surfer à certaines époques, dans certaines zones, car il est aussi chez lui et qu’il faut cohabiter. D’où la Semaine du requin qui démarre demain et jusqu’au 1er novembre à NAUSICAA, Centre National de la Mer à Boulogne-sur-Mer.

Une semaine où l’on va voir de vrais requins je suppose ?

Oui avec expo photos, rencontre avec des soigneurs et des spécialistes de requins pour nous expliquer leur vie et leur importance. Les requins sont apparus sur terre il y a 420 millions d’années, mais en moins de cinquante ans, l’homme a réussi à les décimer. 100 millions de requins sont pêchés chaque année dans le monde, on leur coupe l’aileron pour en faire de la soupe en les laissant agoniser des jours entier, on utilise leur squalane pour des crèmes de beauté, c’est navrant.

Et vous disiez que le requin est indispensable pour les océans, ce serait un drame s’il disparaissait ?

Une catastrophe ! Non seulement parce que cet animal particulièrement intelligent ne nous a pas encore livré tous ses secrets mais parce qu’on sait aujourd’hui qu’il joue un rôle capital dans l’équilibre de la chaîne alimentaire marine. C’est un charognard qui mange les poissons malades ou affaiblis et nettoie la mer en la débarrassant des carcasses. Sans lui, les poissons pourront se nourrir sans crainte des coraux qui finiraient par disparaître et avec lui tout l’écosystème. D’ailleurs on constate déjà les conséquences de la chasse aux requins avec l’explosion des méduses – dont certains requins sont très friands. Donc pitié pour les requins !

Cette chronique a été diffusée le 16 octobre sur Sud Radio en partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique585

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Passionnée par le cinéma documentaire et l'environnement, Alexandra a choisi le journalisme par vocation. En grande optimiste et végétarienne convaincue, elle espère un avenir meilleur pour le monde. Chaque petite voix compte... la sienne aidera peut-être à améliorer les choses en donnant les informations nécessaires à la réflexion !