Vertu chinoise :

Accepter l’instabilité

Dans son livre « Le poisson rouge », Hesna Cailliau développe les fondements de la sagesse chinoise, pour qui rien ne dure et tout change, en reprenant les 8 vertus de la cape koï, symbole de la joie de vivre et de la force créatrice qui lui valent d’être sacrée. La première d’entre elles est : ne se fixer à aucun port. Qu’est-ce que cela veut dire ? Ecoutez notre experte en communication internationale

Pixabay
Pixabay

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.

Tags