Chronique sponsorisée :

A quoi ressemble « la ville durable à la française » ?

C’est un outil pionnier. Conçu comme un jeu vidéo, Astainable® est une plateforme numérique 3D de design urbain, capable de vous immerger virtuellement dans la ville de demain en révélant les savoir-faire français qui permettent l’émergence de la ville durable. Entretien avec Valérie David, directrice du développement durable chez Eiffage qui, avec Egis et Engie, porte le projet Astainable®

En partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique 585

Quel est cet outil numérique unique qui permet de nous immerger en 2030 dans la ville d’Astana en 3D pour découvrir 346 solutions françaises sur tous les segments de la ville durable : écomobilités, énergies, eau, déchets, construction durable, nature en ville… ? Entre les données publiques, géographiques, climatiques… Comment réussir à faire travailler tous les acteurs du projet entre la France et le Kazakhstan ?

Astainable® est une contraction d’Astana et de sustainable, le projet de modélisation s’étant développé sur le territoire de la capitale du Kazakhstan. Pourquoi la capitale du Kazakhstan, pays où le charbon est encore très utilisé, a-t-elle choisie en accord avec les autorités publiques françaises ?

Basé sur les technologies du jeu vidéo, l’outil numérique Astainable®, imaginé avec une trentaine d’experts et un club industriel, se veut exemplaire. Valérie David nous explique comment ces acteurs ont travaillé pour mettre en place cette expérience virtuelle qui permet de découvrir tous les usages nouveaux qu’offre les 346 solutions durables françaises comme améliorer la qualité de vie, dépolluer, rendre la ressource en eau mieux gérée…

Tout le monde peut avoir accès à Astainable®. Comment vous balader au milieu de la future ville durable entre le mobilier urbain, les luminaires éco performants, la steppe de l’Asie centrale, les vélos électriques français… ? Valérie David nous fait la visite guidée numérique, écoutez…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.