Conso :

A quoi ressemble la vie d’une famille (presque) zéro déchet ?

En moyenne, un Français produit 390 kg de déchets non verts par an, selon le Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets. Des personnes tentent de réduire ce chiffre comme la Famille Zéro déchet de Bénédicte et Jérémie ; les stars du festival anti-gaspi, Zero Waste, qui se déroule actuellement à Paris.

Capture d'écran du blog de la famille zéro déchet
Capture d’écran du blog de la famille zéro déchet

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 7h52 du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 11h30, 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30.

Version audio :

Version écrite :

Parlez-nous de cette famille pas comme les autres.

Bénédicte, Jérémie et leurs deux enfants, encore jeunes, ont décidé de se lancer un défi il y a un peu plus d’un an : vivre sans gâcher. Ils ont créé un blog pour raconter leur quotidien avec beaucoup d’humour, d’autodérision, pleins d’anecdotes, de conseils et bien sûr de dialogues avec les internautes.

En mars, ils ont lancé un livre Famille (presque) zéro déchet – Ze guide en spécifiant ce qu’on est censé gagner : non pas un cadeau inutile fabriqué en Chine mais « l’amélioration de l’écobilan familial, moins de toxiques et de sacrées économies. Plus le sentiment exaltant d’être acteur de sa vie, de sa santé, de créer du lien, de toucher à l’essentiel. »

Donnez-nous quelques exemples de conseils

Aujourd’hui, tout est emballé et même sur-emballé (sac, blister, opercule, capsule, sachet, pot…).  Il faut donc éviter les supermarchés. Eux n’y vont plus que pour le fromage (trop cher pour eux en fromagerie) et pour la crème de marron. Pour le fromage, ils le prennent à la coupe en amenant directement leur tupperware, d’ailleurs ils expliquent qu’au début certains vendeurs des magasins ne voulaient pas mettre le fromage directement dedans parce que ce n’était pas habituel. Ensuite il faut se mettre aux fourneaux ! Ils passent 2 à 3 heures en cuisine le week-end pour préparer les menus de la semaine et une trentaine de minutes par jour la semaine. De la cuisine, simple, rapide  mais fraîche et bonne !

Plutôt sympa comme conseils pour l’instant !

Oui mais il faut aussi adopter de nouveaux modes de stockage. Acheter des contenants durables et recyclables : bocal en verre pour la farine, boîte en métal pour le thé… pour acheter les produits sans payer les emballages. A la clé : 10 à 40 % d’économie. Opter pour des produits pas chers et naturels. Pour le ménage par exemple, savon de Marseille, savon noir, cristaux de soude et huiles essentielles pour une bonne odeur. Pour le dentifrice, du bicarbonate de soude avec de l’argile blanche et des huiles essentielles, etc. Pour les jouets de leurs enfants qu’ils achètent d’occasion et les revendent dès que le petit s’en est lassé. Bref des conseils de bon sens pour un bilan de leur première année de 35 kg de déchet (soit un sac de 20 L par mois pour 4) contre une moyenne de 390 kg par an et par français. Bon début !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Marion Bordier

Férue de lecture, de photographie, d'écriture mais aussi de découverte de nouvelles contrées et cultures, le journalisme semble être une évidence pour Marion.