Sea Shepherd : tous à l’abordage pour Paul Watson !

Sea Shepherd Conservation Society (SSCS), c’est la grande ONG qui patrouille dans les mers et les océans du globe pour surveiller toutes activités illégales. Elle comptait fêter son 35ème anniversaire au festival de Cannes mais son fondateur, Paul Watson, est assigné à résidence à Francfort. Tout de même présente à Cannes, Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France/Suisse, nous explique les raisons de sa venue tandis que l’activiste canadien est sous le coup d’un mandat d’arrêt lancé par le Costa Rica. Lumière sur ces corsaires des temps modernes.

 

 

La nouvelle de l’assignation à résidence de leur capitaine, Paul Watson, a coupé court à toute festivité. Pour en expliquer les possibles raisons, Lamya Essemlali remonte jusqu’en 2002, époque où Paul Watson, à la demande du Costa Rica patrouillait dans les eaux guatémaltèques contre le braconnage des requins. Pourquoi, 10 ans après, le fondateur de Sea Shepherd a-t-il été assigné à résidence?

 

 

 

 

 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/05/Partie1aj.mp3|titles=Partie1]

 

 

Écoutez la suite de l’interview pages 2 et 3

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Teddy Follenfant

Scientifique, co-fondateur de l’une des premières Fondations d’entreprises en 1992 puis journaliste Environnement et Développement durable sur BFM, aujourd’hui sur RCF, auteur de plusieurs livres sur le Développement durable avec Interviews des grands Patrons du CAC 40, en collaboration notamment avec Pierre DELAPORTE/Président d’honneur d’EDF.