Les plantes donnent le sol

plantes crédit phovoirC’est la Journée mondiale de la voix, et la bonne nouvelle est que les humains ne sont pas les seuls à pousser la chansonnette, les plantes aussi !

BN 16 04

Version écrite de la chronique

Ça parait incroyable, mais en effet les plantes savent jouer de la musique. Pour écouter leur mélodie, on passe un très faible courant électrique à travers la plante puis on mesure les fluctuations électriques entre les feuilles et les racines pour les traduire grâce à un synthétiseur en variations de notes musicales. Ce qu’il y d’encore plus étonnant, c’est que l’on peut modifier la musique qu’elle joue !

Les plantes réagissent

En présence de personnes qui s’occupent d’elles, lorsqu’on les arrose, qu’on leur parle, ou qu’on leur passe de la musique. On peut donc les influencer, voire les éduquer : si vous lui faites écouter du Mozart ou du Stromae, votre fougère ne sera pas la même ! Vous pouvez même assister à des concerts de plantes organisés par le Plant Music Lab jusqu’à dimanche au Blue Club et au Café A, à Paris. Les infos : maplantemonbonheur.fr. Quatre plantes assez communes, la Calla, l’Anthurium, le Dieffenbachia et l’Echeveria vont jouer de concert avec des humains, de la bossa nova, du rock, et même du hip hop et de l’électro !

Un concert dont on va parler certainement

Car la Journée de la voix est fêtée aujourd’hui par le Festival de la Conversation ! Créé l’année dernière en réaction à l’omniprésence du numérique et aux relations souvent trop tendues entre les gens, ce festival veut jusqu’au 20 avril nous rappeler qu’il faut parfois lever les yeux de nos mobiles et ordinateurs pour prendre le temps de papoter sur tout et n’importe quoi, du moment qu’on échange. Au programme : lectures, conférences, échanges et discussions pour les petits et les grands.

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 16 avril 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle époque éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.