Requins : La Réunion prépare un « plan renforcé »

Caribbean_reef_shark-300x187Depuis les récentes attaques de squales à la Réunion, des mesures gouvernementales étaient attendues. Vendredi 19 juillet, le gouvernement a annoncé la mise en œuvre d’un « plan renforcé » contre « le risque requin« . Quelques heures après une décision de justice réclamant une meilleure lutte contre ces grands prédateurs marins, cinq mesures ont été mises en avant.

 

GEDSC DIGITAL CAMERALes quatre ministres intéressés – Frédéric Cuvillier (mer), Victorin Lurel (outre-mer), Philippe Martin (écologie, développement durable et énergie) et Valérie Fourneyron (sports) – ont mandatés le préfet de La Réunion pour mettre en œuvre « sans délai, le plan renforcé et durable de prévention du risque requin ». Les ministres ont tenu à rappeler que « le gouvernement travaille (sur le sujet) depuis le mois de mars ».

Voici les mesures qui devraient être mises en place dans les mois à venir :

– Une prévention opérationnelle grâce à des technologies innovantes (sonars embarqués ou capteurs de turbidité, par exemple) ainsi que l’observation et l’étude des changements à apporter aux réglementations concernant la baignade et la pratique des sports nautiques ;

–        L’évaluation du dispositif vigie-requin et la professionnalisation des agents assurant cette mission ;

–        L’amélioration de la connaissance par la production d’études complémentaires sur la quantification des requins et sur l’évolution des pratiques des usagers de la mer ;

–        La gestion raisonnée des stocks en lien avec la Réserve naturelle marine ;

–        La mise en place d’un observatoire du risque requins : collecte de données, tenue de statistiques, mise en œuvre de la charte de bonnes pratiques, appui des démarches de valorisation (éco-tourisme, projets innovants dans le domaine de la sécurité et la prévention), développement de l’information et de la communication autour de la gestion du risque requin…

flickr-1083822500-hd« Il s’agit, pour les pouvoirs publics, d’accompagner la mise en place d’un dispositif durable de gestion du risque requin, s’inscrivant dans le nécessaire équilibre entre la sécurité des personnes et la préservation de l’environnement, en étroite concertation avec les collectivités locales« , a annoncé le gouvernement.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Barbara Krief

Journaliste pour Le Plus de L'Obs, Barbara Krief continue d'écumer les festivals engagés pour Néoplanète. Retrouvez-la sur Twitter @KriefB.