Photos de mode : obsession minceur

6129606022_366f31f700Jambes longues et ventre plat, les clichés de mode font l’impasse sur la réalité !

Photos-de-mode-l-envers-du-decor-obsession-minceur-

 

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

Derrière les créatures aux seins comme des obus et aux visages lisses qui font les unes des magazines féminins, il y a tout un travail dont les lectrices n’ont pas forcement conscience. Car il faut le savoir, aucune photo de mode n’est diffusée sans avoir été retouchée par Photoshop ou autre logiciel graphique pour transformer une femme déjà jolie en ce que quelques directeurs artistiques considèrent comme la beauté de l’air du temps !

Et en général, cette beauté signifie extrême maigreur !

Car ces directeurs artistiques – qui au fond n’aiment pas les femmes– ont transformé la minceur en véritable obsession ce qui incite les jeunes à l’anorexie. Ce qui est très grave pour des adolescentes dont le corps est en pleine mutation.

Enfin, certains commencent à réagir !

La ville de New-York vient de lancer une campagne d’affichage montrant une petite fille qui dit « je suis une fille et je suis belle comme je suis » car, selon un sondage, plus de 80% des américaines de 10 ans se trouvent grosses et moches, c’est terrible ! Autre évolution : quelques journaux commencent à avouer les trucages d’images, de nouveaux magazines comme Paulette ou Causette refusent d’y recourir, et le magazine « Vogue » a lancé en Angleterre une campagne qui dévoile les dessous de ces manipulations grâce à des outils très visuels, type avant/après.

Changement : Dove, le précurseur

Côté agence de pub aussi ça bouge, et la marque Dove depuis les années 2000, met en valeur dans ses campagnes de communication des femmes photographiées nues, avec leurs bourrelets, leurs ventres ronds, leurs rides ou leur nez pas vraiment en trompette, et pourtant elles sont… radieuses. Enfin, ça bouge, on applaudit et… bravo à la ronde !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 4 novembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.