Phonebloks, le smartphone en briques

credit : phoneblocksC’est  un véritable buzz sur Internet et, pourtant, il n’existe pas encore !

Le-smartphone-en-briques-

 

Version écrite de la chronique, collaboration : Nathalie Cayzac

Plus de 3 millions de vues sur Youtube en quelques jours ! Ce téléphone est en train de détrôner en notoriété la sortie programmée des nouvelles versions d’Iphone ! Pourtant, le Phoneblocks en est encore au stade de projet, celui d’un jeune designer néerlandais de 25 ans, Dave Hakkens. L’idée: un téléphone en kit, avec des sortes de briques que l’on assemble comme un Lego, et, au choix, une plus grosse batterie si vous téléphonez beaucoup ou un objectif plus puissant si vous aimez faire des photos… A chacun son téléphone donc selon ses envies et ses besoins… Notre jeune designer a mis en ligne une vidéo expliquant son projet sur la plateforme d’échanges d’idées Thunderclap, qui signifie coup de tonnerre, et justement, c’est le coup de foudre puisqu’en quelques jours il a recueilli plus de 600 000 clics de soutien!

Ce jeune homme va réunir les partenaires techniques et financiers dont il a besoin !

On l’espère, car le projet est passionnant et en plus écologique ! Un téléphone anti-obsolescence programmée, incroyable ! L’utilisateur pourrait changer les composants usés, un à un, à la demande au lieu de jeter son téléphone comme aujourd’hui simplement parce qu’il manque une pièce. Ce serait donc un produit beaucoup plus économique et qui éviterait tout un gâchis de déchets, d’où le succès! A suivre, donc !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 16  septembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.