Peta et Stella McCartney lancent une campagne anti-cuir

L’association Peta et la créatrice Stella McCartney demandent aux modeuses de laisser de côté la fourrure, mais aussi le cuir, pour la prochaine Fashion Week à Paris. Comment ? Via un exposé vidéo sur le commerce des peaux, présenté par Stella McCartney.

« En tant que créatrice, j’aime travailler avec des tissus ne faisant pas couler de sang. C’est pourquoi j’évite toutes les peaux animales », déclare la fille de Paul McCartney dans la vidéo. Rejoignez-moi en explorant l’immense variété de chaussures, ceintures, sacs et portefeuilles tendance, qui ne sont pas le fruit de la mort violente d’une vache. »

Dans la vidéo, Stella McCartney explique ainsi que les vaches tuées pour leur peau sont castrées, marquées au fer rouge, décornées et se font couper la queue – le tout sans antidouleur. Dans les abattoirs, les animaux se font trancher la gorge, et de nombreuses vaches sont dépecées et démembrées alors qu’elles sont encore vivantes. Les substances chimiques toxiques utilisées pour éviter le pourrissement des peaux animales sont nocives pour la santé des employés et peuvent polluer les réserves d’eau et les sols environnants, entrainant des taux de cancers élevés parmi les résidents voisins.

De plus en plus de personnalités sensibles à la cause animale, dont Natalie Portman, évitent le cuir, la fourrure et les autres peaux animales, prouvant qu’on peut avoir udu style sans faire vivre un enfer aux animaux.

Regardez la vidéo de Stella McCartney et signez la pétition de Peta.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone