Perturbateurs endocriniens : attention, ils sont partout !

Que risque-t-on ?

DRPrésents à faible dose dans de nombreux produits de la vie courante, les perturbateurs endocriniens se révèlent néfastes à long terme. L’« effet cocktail » (accumulation de plusieurs substances dans l’organisme) aggrave le danger. Ils sont à l’origine de maladies graves et de trouble hormonaux : cancers du sein, de la prostate, des testicules, troubles de la fertilité, troubles thyroïdiens, diabète, obésité, maladie d’Alzheimer et de Parkinson. Les fœtus et les jeunes enfants sont particulièrement menacés par ces molécules.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Diplômé de l'École Française de Journalisme (EFJ) et après plusieurs expériences dans des chaînes de télévision, Romain s'envole pour l'Australie. Piqué par l'écologie au milieu des kangourous et des koalas, ce passionné de nouvelles technologies et des réseaux sociaux pose ses valises chez Néoplanète pour allier son métier à sa passion. Mordu de théâtre, Romain pige également pour le site www.ruedutheatre.eu