Partez à la rencontre du « Peuple des Océans »

le peuple des océans, documentairesA partir du 7 juillet et jusqu’au 13 juillet, les réalisateurs Jacques Cluzeau et Jacques Perrin vous emmènent à la rencontre du « Peuple des Océans » et vous plongent dans le monde aquatique.

490 heures de rushes et un matériel de pointe pour un résultat inoubliable : des moments intimes, comme les respirations lourdes des tortues, chorégraphiques, à l’instar des ballets de baleines et ou des chutes vertigineuses d’oiseaux… le tout dans un spectacle aussi rassurant qu’angoissant.

« On a peur de tout cet environnement naturel qui devrait nous bercer, nous faire vivre. Grace à ces films on se rend compte du trésor dans lequel on vit », confie Jacques Perrin.

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0nGmOlf7q9w[/youtube]

 

Les auteurs vous proposent une immersion progressive dans ce rêve bleu, avec au programme sur Arte :

  • Le Peuple du bleu (le 7 juillet 20h45 et le 9 juillet 20h05)

Comment les animaux marins font pour se protéger quand il n’y a ni fond, ni solide pour se poser ou se cacher ? Et pourquoi certains animaux suivent les courants pour se nourrir ?

  • Le Peuple du sable et de la forêt (le 7 juillet à 21h30 et le 10 juillet à 20h05)

Rencontre avec les êtres invisibles qui habitent nos plages, mais aussi avec les loutres ou les otaries qui vivent dans les forêts sous-marines.

  • Le Peuple des récifs (le 11 juillet à 20h05)

Le corail est la condition essentielle à la biodiversité, sans lui ni niche protectrice, ni denrées alimentaires. Ressource à la fois animale, végétale et minérale.

  • De la terre à la mer (le 13 juillet à 20h05)

Iguanes, manchots, dauphins, tous leurs ancêtres étaient terrestres et voilà qu’aujourd’hui ils attendrissent le cœur de l’océan.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après un an passé en Irlande où elle obtient son bac à lauréat, elle revient en France où elle suit une année de lettres modernes à la faculté de Bordeaux. Depuis 2011 elle suit une formation de journaliste à Paris.