Conseils de chefs pour un repas de fête réussi

Ils sont de plus en plus attentifs à proposer des plats respectueux de l’environnement. Voici leurs conseils pour vos repas de fêtes.

L’ANTICIPATION de Patrick Bertron

« Préparer un repas de fête écolo, c’est s’embêter davantage certes, mais c’est aussi mettre quelque chose d’intéressant dans son assiette », confie Patrick Bertron, le chef trois étoiles du Relais Bernard-Loiseau. Vous repérez sur votre marché la petite dame qui fait des volailles et vous passez votre commande. Vous en profitez également pour acheter des châtaignes des Cévennes, un produit sauvage. Et, en attendant Noël, vous occupez votre soirée à les décortiquer devant la télé.

Prendre de l’avance permet d’être dans une vraie réflexion. Lorsque vous poserez votre chapon sur la table, et que vous pourrez expliquer à vos invités d’où il vient et comment il a été élevé, le repas prendra une tout autre saveur. Quand on observe les yeux pétillants de ses convives, on oublie le prix de cette volaille vendue en grande surface à 8 euros. On est fier de ce que l’on propose et on a envie de le transmettre. Parce que manger bon, c’est l’essence de la vie.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.