Et si on donnait la parole aux jardiniers ?

Ce week-end aura lieu  « Paroles de Jardiniers », un événement organisé par Tourisme Yvelines qui rassemble les amateurs et les professionnels du jardinage. Au menu : de nombreuses animations et des conseils avisés avant l’hiver.

Bruno Gansel, jardinier à la Ferme de Gally, nous parle du programme et de la philosophie de l’événement.

Paroles de Jardiniers  gallyComment bien préparer son jardin avant l’hiver ? Quels conseils allez-vous donner dimanche ?

La première chose à faire, c’est enrichir la terre avec du fumier ou du compost. Retourner le sol, le mélanger afin que tout soit homogène et qu’au début du printemps on ait un sol prêt à recevoir les plantations. On peut aussi protéger les végétaux avec de la paille ou des voiles d’hivernage en feuilles de bananier. L’important, c’est que la souche ne meurt pas, et qu’elle soit protégée des froids un peu forts que l’on a connu ces dernières années. Dimanche, nous verrons aussi les bonnes pratiques en matière de taille. Par exemple, si on taille trop court à l’automne, les boutons risquent de geler et de ne pas sortir. D’autres activités tourneront autour des insectes utiles, notamment savoir reconnaitre une larve de coccinelles, tout aussi nécessaire que l’adulte.

Comment l’idée d’un jardinage écologique est-elle perçue ?

Les gens sont de plus en plus sensibles au besoin de la biodiversité au jardin. Mais ce n’est pas encore vulgarisé, mis en pratique, car ce n’est pas toujours facile de trouver les sources d’informations.

Paroles de Jardiniers Quel conseil donneriez-vous à un lecteur qui aimerait commencer un potager ?

Il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre et commencer petit en choisissant des cultures qui vont pousser rapidement. Cela permettra de vite récolter les fruits de son travail -je pense aux radis ou à la salade, qui va pousser tout au long de la saison-. Après, il faut connaitre ses propres contraintes : suis-je souvent  absent ? Quelle est ma surface cultivable ? Comment aménager un potager sur une terrasse ? Etc.

Côté jardin, l’intervention de l’homme est-elle toujours souhaitable ?

L’homme doit intervenir, mais de manière raisonnée. Sinon, la nature reprend ses droits. Imaginez si on laissait le Champ de mars se développer, il y aurait une forêt au pied de la Tour Eiffel ! Je pense qu’il est possible d’avoir des jardins « sauvages » mais entretenus. Surtout que dans de nombreux cas, il y a un respect de la nature, sans utilisation de produits phytosanitaires, mais avec des insectes colonisateurs, des ruches dans les jardins, etc.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone