Une ferme solaire au coeur de Paris

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a inauguré lundi 15 avril 2013, dans le 18e arrondissement de Paris, la Halle Pajol.  3 200 m2 de panneaux solaires recouvrent ce qui est désormais la plus grande centrale photovoltaïque de France. [audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/04/Construire-autrement-124155173-2.mp3|titles=Construire-autrement-]

©HallePajolmairiede parisLe bâtiment et sa construction prennent en compte les enjeux écologiques avec lesquels il faut aujourd’hui composer. En transformant une ancienne halle SNCF, il est possible de créer des richesses tout en œuvrant pour le bien être de l’environnement. Ce projet fou, lancé en 2008, de construire le premier bâtiment à énergie positive, dans le quartier de la Chapelle s’est enfin concrétisé. C’est une avancée qui donne de l’espoir.

Un bâtiment à énergie positive

La structure de la Halle Pajol créée d’avantage d’énergie qu’elle en consomme, ce qui est plutôt rare. Ce bâtiment en bois, complètement écologique,  proposera bientôt sur 4 niveaux une bibliothèque, une auberge de jeunesse, un jardin semi-ouvert et d’autres activités. L’énergie excédentaire, pourra être utilisée pour alimenter d’autres structures.

Un bel exemple du « Construire autrement »

©PixabayTous les matériaux utilisés pour le chantier sont renouvelables. Françoise-Hélène Jourda, l’architecte, en a fait sa priorité. Les chiffres sont impressionnants : 1988 panneaux solaires, transforment la lumière en énergie naturelle ! Ils sont répartis sur 3500 mètres carrés installés sur la charpente métallique de l’ancienne halle. Grâce à un jardin semi-couvert de 8000 mètres carrés, la ville de Paris veut faire découvrir à ses habitants des espèces végétales peu présentes en ville. Il y aura bientôt des nénuphars, des cèdres et quelques fleurs sauvages. Il sera également possible pour les promeneurs de participer. Une parcelle pour cultiver soi-même des radis ou des roses de Picardie devrait ouvrir dans les mois à venir. L’objectif sur le long terme étant d’installer dans cet espace vert des jardins partagés. Ce projet s’inscrit dans la construction d’un éco-quartier.

L’évolution se fait dans le bon sens: la toute première centrale photovoltaïque de Paris a été mise en service en octobre dernier dans le quartier des Batignolles. L’énergie solaire prend du terrain et son avenir est plus que certain.

Cette chronique « Environnement » a été diffusée jeudi 18 avril 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.