Animaux :

Parce que « vacances » ne rime pas avec « maltraitance » !

Avec 100 000 abandons chaque année, les refuges français ne peuvent pas accueillir tous les animaux orphelins. Pourtant l’abandon n’est pas une fatalité ! Néoplanète vous donne ses conseils pour combiner vos vacances avec vos animaux.

Chiens dans un parc

Si pour certain tout est déjà réglé, pour d’autres, une même question revient à l’approche des vacances : que faire de mes animaux de compagnie ? Une organisation s’impose. Pas question d’abandonner son chien ou son chat au bord de la route !

De nombreux hôtels et locations de vacances acceptent les animaux. Certaines plages les tolèrent même. Et pas de panique si vous ne vous déplacez pas en voiture ! Les moyens de transports se sont démocratisés et proposent des solutions spécifiques pour vos chers amis.

En voyage à l’étranger ? Pas de problème non plus !

Pour les voyages vers l’Union Européenne, votre animal doit être :

  • âgé de plus de 3 mois

  • identifié par puce électronique

  • vacciné contre la rage

  • accompagné du passeport européen

Certains autres nations sont plus strictes, il vous suffit de vous rendre sur les sites des gouvernements pour connaître les autres modalités. Pensez aussi à rester vigilant aux risques sanitaires de certains pays !

Mais si emmener votre compagnon est vraiment impossible, il existe plusieurs façons de régler le problème :

139H

  • la moins contraignante pour vous : demander à un membre de la famille ou à un ami ;

  • la moins contraignante pour votre animal (surtout pour les chats) : laisser l’animal à la maison et trouver quelqu’un qui peut passer quelques heures chaque jour ;

  • la plus rapide : les sites de « pet-sitting », vous surfez sur le web pour choisir qui gardera votre animal, c’est réglé en quelques clics ;

  • la plus sûre : les refuges pour animaux qui proposent de prendre en charge vos compagnons durant toute la durée de vos vacances.

N’oubliez pas de bien informer la personne responsable du caractère et du comportement de votre compagnon et de donner plusieurs numéros de téléphone en cas d’urgence.

Le saviez-vous ? En France, l’abandon d’un animal est assimilable à un acte de cruauté passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Passionnée par le cinéma documentaire et l'environnement, Alexandra a choisi le journalisme par vocation. En grande optimiste et végétarienne convaincue, elle espère un avenir meilleur pour le monde. Chaque petite voix compte... la sienne aidera peut-être à améliorer les choses en donnant les informations nécessaires à la réflexion !