Pâques : tapez-vous la cloche sans modération !

phlife-fet-004-010_Web (2)Pour les plus gourmands, Pâques peut vite devenir synonyme de maux de ventres, mais à doses modérées, le chocolat a beaucoup de bienfaits.

BN 21 04

Version écrite de la chronique

Il est bien connu que le chocolat est un bon anti-stress, mais vous ignorez peut-être que le chocolat est aussi bon pour les dents. Je parle du vrai chocolat, le noir, car les autres renferment trop de sucre pour ca. Le chocolat noir, lui, est fait avec beaucoup de cacao et contient donc une plus grande quantité de tanins, de phosphate, et même de fluor. Ceci lui confère des propriétés antibactériennes et aide à lutter contre la formation de la plaque dentaire et les caries.

D’une façon générale, on dit que le chocolat est bon pour la santé

En effet, manger et boire du chocolat est aussi bon pour la mémoire. Une étude menée à Harvard sur des personnes âgées montre que le cerveau de celles qui consomment régulièrement du chocolat fonctionne plus rapidement et qu’elles ont aussi une meilleure mémoire. C’est dû aux flavanols de cacao, qui augmentent le flux sanguin vers le cerveau et améliorent les fonctions cérébrales, ce qui nous rend aussi meilleurs en maths et réduit le risque d’AVC. Bref, plein de bonnes raisons pour vous taper la cloche en ce lundi de Pâques et manger du chocolat, bien que les Français n’aient pas besoin de ça pour se jeter dessus !

Comment ça ?

Le chocolat est la quatrième nourriture la plus importante pour les Français. Il se trouve même en deuxième position chez les moins de 35 ans, après le pain, mais devant la viande ! D’ailleurs, selon un sondage Toluna/LSA, un tiers d’entre nous en consomme tous les jours. En tout cas, les Français ont le goût des bonnes choses : nous privilégions en effet toujours le chocolat noir, même si hélas, le chocolat au lait gagne du terrain, surtout chez les femmes. Mais bon, ne boudons pas notre notre joie, croquons le chocolat et la vie !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.