Oui, il est possible de consommer autrement !

consommer autrementDu 1er au 7 avril, ce sera la Semaine du Développement Durable (SDD). Pour la 12ème  édition de cette manifestation désormais bien ancrée dans tous les territoires, le ministère de l’Ecologie a pris pour thème « Consommer autrement ». Place au recyclage, à la réparation, aux produits de saison… avec une perspective, celle d’entrer dans l’ère de la consommation durable et responsable.

Outre les nombreuses manifestations organisées dans tout le pays, la SDD sera aussi l’occasion de tester ses connaissances et découvrir de nouvelles tendances responsables grâce à un jeu concours et à des animations sur les réseaux sociaux.

Consommer des produits bio de saison, allonger la durée de vie de ses produits en partageant des conseils de réparation avec des internautes, échanger ses produits utilisés (ameublement, vêtements, appareils électroniques…), moins jeter… Il est désormais possible de consommer autrement !

 

Focus sur l’économie circulaire : les déchets sont les ressources de demain

Le développement de l’économie circulaire permet de diminuer le prélèvement des ressources, de réduire la production de déchets et la consommation d’énergie, grâce à une prise en compte des impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie du produit :

  • Lors de la production : l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement permet d’atténuer le risque de pollution future. L’écoconception est une des pistes privilégiée: cette démarche permet de diminuer la quantité de matière et de faciliter le recyclage. Sur les territoires, les industriels développent aussi l’écologie industrielle et territoriale à travers le partage et la mutualisation de service et d’équipement.
  • Lors de la consommation : la plupart des produits de consommation courante (textile, ameublement, véhicules, appareils électriques et électroniques) peuvent voir leur durée de vie prolongée. L’émergence de nouveaux comportements dans le quotidien des Français montre que les citoyens sont prêts à revoir leurs habitudes de consommation.
  • Lors de la gestion des déchets : par le recyclage, les déchets peuvent être réintégrés dans le circuit de production pour fabriquer le même objet ou concevoir un produit entièrement différent. En 2010, 14,9 millions de tonnes de matières premières issues du recyclage ont été utilisées dans la production française.

L’économie circulaire engendre également des retombées positives pour l’emploi : depuis 2007, la mise en place d’une filière de gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques a abouti à la création d’une trentaine de sites industriels. En France, la seule récupération des déchets représente 33.000 emplois.

Comme chaque année, Néoplanète est partenaire de la Semaine du développement durable. Les sujets sur la consommation durable et responsable sont régulièrement  traités dans le magazine comme sur le site ou la webradio.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.