« Oui » à la pêche à pied durable !

A l’ile d’Oléron, l’association Iodde (Ile d’Oléron Développement Durable) s’investit pour préserver le territoire Marennes Oléron qui, comme beaucoup de régions littorales, se transforme sous la pression touristique et foncière. Sa principale action, « R.E.V.E. » (Reconquête Et Valorisation des Estrans), vise à étudier et encadrer les pratiques de pêche à pied.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mieux comprendre, nous avons rencontré Jean-Baptiste Bonnin, directeur de l’association. Interview sur la pointe Nord de l’île, en direct du phare du Chassiron qui offre une vue remarquable sur les estrans (partie qui se découvre à marée basse).

 

 

 

 

Comment l’association a-t-elle élaboré son diagnostic ? Comment informer le public ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Association-Iodde.mp3|titles=Association Iodde]

Quelle pression sur le milieu et les espèces la pêche à pied engendre-t-elle ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Consequences-de-la-peche-a-pied-sur-l-environnement.mp3|titles=Consequences de la peche a pied sur l environnement]

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone