Quand les ordinateurs se transforment en radiateurs

©quarnotcomputingAlors que la France est en plein débat national sur la transition énergétique, Néoplanète vous fait part d’une façon  (très) originale de vous chauffer.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/04/Les-ordinateurs-rechauffent-124142665.mp3|titles=Les-ordinateurs-rechauffent]

C’est Qarnot Computing, une petite start-up de Montrouge en région parisienne qui a eu cette idée de génie de récupérer la chaleur dégagée par des processeurs informatiques pour en faire du chauffage. Le principe est simple : on remplace les résistances électriques des radiateurs classiques par des processeurs qui produisent de la chaleur, généralement inexploitée.

Tout bénef’

L’avantage est double :  on profite de cette chaleur inutilisée pour se chauffer et on évite aussi de stocker ces processeurs dans les fameux data centers, où l’on regroupe les équipements informatiques des entreprises (serveurs, équipements réseaux et de télécommunications, etc.). Ces grandes pièces doivent être climatisées en permanence pour éviter la surchauffe. On refroidit des appareils chauds, c’est stupide et très énergivore.

Bonus pour l’environnent et pour le consommateur

Paul Benoit, l’ingénieur polytechnicien qui a inventé ce nouveau système de chauffage, expliquait récemment au Parisien qu’il «gaspille cinq fois moins d’énergie que les radiateurs traditionnels, pour le même résultat ». Pour le consommateur c’est gratuit. On installe chez lui un ou plusieurs radiateurs numériques, tout simplement connectés au réseau par un câble internet. Selon les besoins thermiques de la pièce, de la maison ou du bâtiment, le processeur du radiateur génère plus ou moins de calculs informatiques que Quarnot revend à des entreprises ou des scientifiques, ce qui permet de rembourser intégralement le chauffage.

©quarnotcomputingCes nouveaux radiateurs sont déjà sur le marché?

Ca commence! Ce mois-ci, 25 Q-rad (c’est ainsi qu’on nomme ces radiateurs) chaufferont l’école d’ingénieurs Télécom Paris Tech. Et 300 autres seront  installés cet été dans une centaine de logements d’un HLM du 15ème arrondissement de Paris. Jean-Louis Missika, l’adjoint parisien chargé de l’innovation et de la recherche s’est, d’ores et déjà, félicité de ce « projet qui pourrait être révolutionnaire ».

Cette chronique « Environnement » a été diffusée lundi 8 avril 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.