On a testé… Le Vélicks

VelicksFabriqué par la société alésienne SEV Electric Vehicles, le Velicks est un vélo à assistance électrique qui convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Son principal atout ? Pas de chaîne mais une courroie avec pédalier auto-tenseur qui ne nécessite ni réglage, ni entretien. Exit le cambouis, il permet aux citadin(e)s de garder leur costume ou robe propre !

A lire également dans Néoplanète N°40

On aime :

  • Ses pneus ballon Schwalbe BIG APPLE de 24 pouces qui permettent de moins ressentir les vibrations des routes déformées. Votre colonne vertébrale vous dira merci ; d’après une étude réalisée en collaboration avec l’Ecole supérieure de sport de Cologne, elle réduit de 25% moins les chocs que sur un vélo classique grâce à ce type de pneus.
  • Le tableau de bord, sur la gauche du guidon, permet de contrôler le niveau de charge de la batterie, les niveaux d’aide au pédalage, le compteur de vitesse, les kilomètres parcourus.
  • Ses 3 modes d’assistance : économique, standard et full avec un mode piéton qui permet de déplacer le Velicks sans trop transpirer, à la vitesse de marche de 5 km/h. Pousser un vélo électrique peut en effet s’avérer un peu fatigant sur un trottoir ou pour accéder à son garage même si ce vélo n’est pas trop lourd (22 kg).
  • Sa batterie lithium ion 36 V – 7 A/h, cellules SONY, qui lui assure une autonomie pouvant aller jusqu’à 100 km (elle se charge en 3h30). D’ailleurs SEV a reçu le prix de la meilleure autonomie au Salon Ever Monaco. Sa batterie est munie d’une jauge à leds qui indique le niveau de charge, pratique pour ne pas tomber en rade !
  • Sa selle confort avec amortisseur intégré, parfait pour ceux et celles qui ont les fesses douillettes.
  • Son antivol U intégré au porte-bagage qui verrouille le VAE et la batterie en même temps, son vide-poche intégré au cadre et, pour les connectés, sa prise USB pour recharger l’iPhone… enfin, si vous prêts à débourser 169 euros de plus pour rester branché !
  • Sa facilité à conduire en ville et à ne pas forcer au feu lorsqu’il passe au vert. Notre rédaction étant basée à Malakoff, nous ne pouvons pas vous dire si ce vélo assure lors des montées !

SEV - Velicks vert 2On n’aime pas :

  • Le Velicks est un vélo électrique sportif à l’allure un peu « massive » qui ne plaira pas forcément aux citadins malgré sa ligne épurée. On imagine que les vrais sportifs préfèreront les sensations d’un vélo « traditionnel ».

A quel prix ?

  • Le prix du Velicks (disponible en noir, blanc, vert et rouge) augmente avec ses vitesses. Comptez 1799€ pour le VX1 à 2 vitesses, 1999€ pour le VX8 à 8 vitesses et 2099€ pour le VX8S à 8 vitesses + suspension et porte-bagage avant)

Liste des points de vente sur www.sev-world.com

 

Retrouvez cet article et plus d’interviews, de photos, et de vidéos dans notre nouveau magazine online et interactif !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.