On fond pour le dessert au riz bio, à la mangue et au lait de coco

sticky rice-mangueIl signifie riz collant en anglais… Le sticky rice va vous séduire au travers un dessert, le khao Niew Mamaung, un plat traditionnel thaï. Une recette d’Autour du riz dont nous avons rencontré la fondatrice, Magali Bryla.

Ingrédients

500 g de sticky rice bio  (boutique.autourduriz.com),  280 g de lait de coco bio  (boutique.autourduriz.com), 200 g de sucre, 10 g de sel, une mangue mûre à point

Tour de main 

La veille : rincez le riz, faites-le tremper dans de l’eau tiède (minimum 3h00). Égouttez avant de le faire cuire 30 mn à la vapeur à couvert.
Pendant ce temps, faites chauffer à feu doux le lait de coco, le sucre et le sel en remuant. Quand le sucre est fondu, versez le riz dans la sauce chaude. Mélangez et laissez absorber pendant 10 mn. Remuez puis laissez encore 10 mn au repos. Le riz devient collant.
Servez tiède accompagné de lamelles de mangue juteuse.

Le saviez-vous ?

ABonTripCM&MHS-1390Dans le nord De la Thaïlande, le sticky rice est cuit empaqueté dans des feuilles de  Bai Tong Tueng, un arbre qui pousse dans la province Mea Hong Sorn. Ailleurs, on utilise aussi de jeunes feuilles de lotus ou de bananier, qui gardent la chaleur. Il se prépare aussi dans l’élégant kratib, tressé en bambou.

À l’origine, cette variété ancestrale était l’aliment de base des paysans du Laos, Vietnam, Birmanie et du nord de la Thaïlande. Et pour cause : ses apports énergétiques sont supérieurs aux autres riz ! Au fil du temps, sa culture a diminué au profit d’un riz Hom Mali plus rentable car plus prisé par les Occidentaux.  Au point de devenir extrêmement rare en Thaïlande !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.