On a testé une nuit en yourte !

Ma mission ? Dormir dans une yourte mongole installée en plein cœur de l’Auvergne. Direction le bien-nommé « Parc du silence », dans le parc naturel régional du Livradois-Ferez.


Simone et Lo sont originaires des Pays-Bas. Après plusieurs années de rénovation, voilà leur maison d’hôte ouverte. Un havre de paix de cinq hectares où la méditation et le tai-chi sont rois. Ici, on mange bio, on utilise des produits ménagers verts et on prend le temps de vivre. En plus des trois chambres aménagées dans un style asiatique dans la maison, le couple a installé dans son immense jardin une yourte mongole traditionnelle et des tentes aménagées.

Nous arrivons en fin de journée, impossible de distinguer la yourte depuis la maison. Lo nous y emmène muni d’une lampe de poche et nous explique que cette yourte a directement été importée de Mongolie : en ossature bois, elle est isolée avec du crin de cheval et du yak. A l’intérieur, trois lits, de petits tabourets et de jolies commodes. Cette grande tente circulaire n’a malheureusement ni eau, ni électricité. Et surtout pas de chauffage ! La nuit s’annonce fraîche…

Après avoir déposé nos bagages dans la yourte, nous retournons dans la maison pour déguster le délicieux repas concocté par Simone. Au menu : des saveurs asiatiques, des produits frais et naturels, un dessert bio. En bref, un régal tout simplement !

Adieu poêle à bois, nous filons dormir dans la yourte. Une fois glissée sous l’épaisse couette, je dois avouer que je me réchauffe assez vite.

Le silence est appréciable, l’air tout de même un peu humide. J’ai l’impression de dormir dans un chapiteau de cirque, c’est dépaysant.

Au réveil, le chant des oiseaux est un véritable bonheur. Le moment tant redouté approche : quitter mon lit chaud pour enfiler des vêtements carrément gelés ! Quelques minutes difficiles très vite oubliées à la sortie de la yourte. Je découvre un paysage de carte postale, du vert à perte de vue, et là encore un calme reposant pour la citadine que je suis.

Lo nous propose ensuite une initiation au tai-chi en plein air. Une heure pour se vider la tête, prêter attention à la nature environnante, loin du rythme effréné de la capitale. Une belle découverte qui nous fait repartir zen.

Mon conseil ? Venir profiter de cet hébergement atypique et écologique au printemps ou en été !

Tarifs : 45€ la nuit par personne / Semaine (meublé) : 645€.
Lo et Simone proposent des stages de méditation, tai-chi, qi gong, avec hébergement et repas.
Les Monneyroux, 63 590 CUNLHAT, 04 73 72 24 59. Plus d’infos : www.parcdusilence.com/fr/

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone