On a testé le Massage Thaï Couleur

Le B-Zen Spa est un véritable havre de sérénité, à quelques pas des Halles et du centre Pompidou. Son soin star ? Le Massage Thaï Couleur.

Après une longue semaine de travail, quoi de plus réconfortant que de se relaxer au spa ? Ni une ni deux, me voilà sur le boulevard Sébastopol à la recherche de mon havre de relaxation. Au numéro 45, une petite porte indique discrètement le B-Zen Spa. Bonne surprise : après avoir traversé le couloir, le bruit de la circulation s’étouffe pour laisser place à un calme impressionnant. Je suis accueillie par Linh Tran, une jeune femme d’origine vietnamienne qui dirige ce joli Institut. On m’apporte des tongs, place à la détente…

Souriante et pleine d’énergie, Linh Tran prend le temps de m’expliquer les particularités du Massage Thaï Couleur. Le b-Zen Spa s’est associé avec une marque d’huiles essentielles 100% naturelles, Altearah bio, pour créer ce soin qui combine l’aromathérapie et la chromothérapie. Le principe est simple : 14 compositions d’huiles essentielles ont été conçues avec soin par un « nez » de Grasse pour que leurs bienfaits correspondent à 14 couleurs elles-mêmes choisies pour leur symbolique.

Ce que les couleurs disent de moi
Avant de me faire chouchouter en cabine, je choisis donc trois couleurs parmi les 14 de la gamme. Spontanément, je pioche le doré, le turquoise et le jaune. Des choix qui ne sont pas anodins. Linh Tran m’apprend en effet que la première couleur représente ma couleur du jour : le doré incarne ainsi la sagesse et la connaissance. La seconde, pour moi le turquoise, symbolise le déficit énergétique. Ce qu’il me manque ? De la sérénité. En bref, j’ai besoin de lâcher prise. Cela tombe bien, je suis sûre qu’un bon massage va me rendre plus zen. Enfin la troisième représente mon attente, ce vers quoi j’ai envie d’aller. Le jaune est en l’occurrence synonyme de joie, de spontanéité et de rire.

Le massage utilise les deux dernières couleurs, qui correspondent à deux huiles essentielles différentes censées me rééquilibrer. Le massage du dos se fera avec la composition d’huiles essentielles qui représente ma couleur de carence, le turquoise à base d’orange douce, de cèdre, de bergamote, de lavande, de menthe et de palmarosa. Le massage du devant avec celle de mes attentes, le jaune riche en citron, orange douce, cèdre, eucalyptus et patchouli.

Un massage tonique !
Linh Tran m’accompagne ensuite au sous-sol du spa. Un endroit magnifique où se succèdent onze cabines de soin décorées dans un style asiatique très épuré. Une fois dans la salle de massage, je me déshabille et m’allonge sur la table. Je choisis une lumière douce avec une alternance de couleurs. La masseuse, très souriante, me salue à l’orientale. Elle me pause une serviette chaude sur chaque pied et me badigeonne d’huile. Elle me demande avant d’attaquer les choses sérieuses si je préfère un massage fort, ou pas. Etant fragile du dos, je lui demande simplement d’y aller mollo sur cette partie du corps. Et lui suggère de faire comme bon lui semble pour le reste.

Bercée par la musique douce, par les lumières qui virevoltent et par les effluves d’huiles essentielles qui se mélangent dans l’air, je commence à lâcher prise. Ma masseuse s’occupe d’abord de mes jambes, l’une après l’autre. Les mouvements sont précis, toniques, mais pas douloureux. Le plus ? Même mes pieds ont droit à leur quart d’heure de relaxation. Je me laisse aller… jusqu’à ce que j’aperçoive ma masseuse grimper sur la table ! A ce moment précis, je me demande vraiment dans quel état je vais ressortir. Pas de panique, tout est normal me rassure-t-elle. Elle m’explique que les gestes typiques du massage thaï, comme le malaxage, l’étirement des membres ou encore les pressions appuyées sur certaines zones ne sont pas réalisables autrement. Ouf ! Allez, je me persuade de me détendre à nouveau.

Zen soyons zen
Il faut l’avouer, le massage n’est pas de tout repos, ni pour elle, ni pour moi. Mais je m’habitue assez rapidement, et mon esprit lui s’abandonne. Très pro, ma masseuse repère rapidement mon point de tension habituelle, mon omoplate droite. Elle s’acharne dessus à plusieurs reprises, en allant jusqu’à me masser avec son coude. Et à ma grande surprise, mes tensions s’évaporent. Massage de la nuque, du visage, des bras, du ventre… Une heure plus tard, je me lève, très détendue et la peau douce comme une pêche. Mais ce n’est pas fini : je m’installe enfin dans un fauteuil moelleux, où l’on me sert une tasse de thé et quelques macarons colorés. Pour continuer dans la chromothérapie, je choisis un macaron jaune. Et oui, je compte bien mettre toutes les choses de mon côté pour que la joie et la bonne humeur symbolisées par cette couleur m’accompagnent après ce soin ultra zen.

Plus d’infos : www.b-zen.fr L’adresse: 45 boulevard Sébastopol 75001 Paris. Du lundi au samedi de 11h à 21h. Massage Thaï Couleur : 1h15 – 95€.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone