On a testé la galerie des enfants du Jardin des plantes

Samedi 15h45. Me voici arrivée dans l’antre du Muséum National d’Histoire Naturelle. Pour m’accompagner, trois petites têtes blondes : Yohann 9 ans ½, Corentin 7 ans ½ et Romain 5 ans.  Le challenge est donc entier. Vont-ils aimer ou rechigner au bout de 10 min ? Un « médiateur-facilitateur » nous accueille et nous explique le cheminement de notre visite. Les enfants l’écoutent, très curieux de ce qu’ils vont découvrir, une fois la porte poussée. Ca commence donc plutôt bien.

Nous entrons dans le 1er niveau qui  présente 3 types de biodiversité : la ville de Paris, une rivière en Vallée de Seine et la forêt Amazonienne des Indiens Kayapo.

Scénographie, dispositifs sonores, visuels ou encore odorants, tout est fait pour susciter notre intérêt et éveiller nos sens. Les enfants ne savent plus où donner de la tête, tant les surprises sont nombreuses. Me voilà rassurer. Ils veulent tout tester !

Le placard animé avec le jeu mécanique qui leur permet de découvrir, à l’aide d’indices, où et comment vivent les petites bêtes qui adorent nos cuisines. Le dessin animé interactif dans lequel ils peuvent incruster leur visage et qui montre l’évolution de Paris ainsi que les modifications de la faune et de la flore liées à son développement. La loupe virtuelle qu’ils s’amusent à déplacer devant des scénettes représentant des espaces de la maison pour découvrir des acariens, invisibles à l’œil nu, qui élisent domicile dans nos draps et matelas. Ils n’en finissent pas d’ouvrir  des claps, d’appuyer sur des tables tactiles, de construire des puzzles, de toucher des sculptures d’animaux, de visionner de courtes projections, d’apprendre à reconnaître l‘odeurs de la vase ou encore, par un jeu d’éclairage, les grands mammifères.

Déjà 30 minutes de passées et les enfants ne s’ennuient pas ! Nous continuons le parcours en montant au 2ème niveau qui prolonge l’espace de la forêt tropicale. Cet étage invite à mieux comprendre comment les Hommes vivent avec la nature, les menaces qui pèsent sur la biodiversité et comment il est possible de la préserver. Nous sommes accueillis par un globe géant, en rotation qui montre la répartition des principaux milieux naturels, terrestres et marins. S’en suit une succession d’animaux naturalisés grandeur nature. Nous arrivons face à un dispositif interactif mettant en avant l’intérêt des éco-gestes et présentant simultanément, sur un tapis roulant, des objets recyclables. A côté, autour d’une table de débats, un jeu de rôle collectif permettant de s’interroger sur l’introduction du bio dans les cantines ou la limitation du réchauffement climatique.

Après 1h15, notre visite touche à sa fin. Les 500m² ont fait l’unanimité des trois chérubins. Le côté ludique et interactif leur a beaucoup plu. Malgré leur différence d’âge, tous se sont amusés et ont appris plein de choses. Dixit Yohann « je ne savais pas qu’il y avait des animaux qui sortaient  dans Paris la nuit de leur cachette comme la fouine, l’hérisson ou la chouette. Je pensais que c’était des animaux qui vivaient à la campagne ! »« Même qu’il y a des renards qui vont fouiller les poubelles pour manger ! », renchérit Romain. Cette exposition donne une approche dynamique de l’avenir de la planète. Elle suscite la réflexion et est sans conteste un lieu d’échange intergénérationnel. Pari gagné donc. Sur le trajet du retour les commentaires continuaient à fuser.

Les plus de la Galerie :
–  adaptée aux personnes handicapées : ambiance sonore, éléments en braille, vidéo avec langage des signes
– compréhensible par tous car bilingue français-anglais
– 1 médiateur-facilitateur présent à chaque niveau pour nous guider et répondre à d’éventuelles interrogations
– propose un atelier pédagogique sur  « la nature en ville » sur réservation en arrivant.

INFOS PRATIQUES

La Galerie des enfants du Muséum
Grande  Galerie de l’Evolution

Adresse : 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire – 75005 Paris

Tarifs : incluant l’entrée de la Grande Galerie (exposition permanente) :
– 9€ pour les adultes
– 7€ pour les moins de 26 ans, les familles nombreuses et les enseignants
– Gratuit pour les moins de 4 ans

Durée de la visite : Au moins 1 heure

Plus d’infos : www.galeriedesenfants.fr et 01 40 79 56 01

Pour en savoir encore plus :



« sur la Piste de la Biodiversité « , un album documentaire qui met en avant l’importance de la diversité biologique de notre environnement proche ou lointain.

Texte d’Isaline Aubin, Illustrat


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Assistante de Yolaine de la Bigne et assistante de rédaction. Une expérience de 20 ans dans la presse et les relations publiques, attachée de presse d’artistes et d’événements prestigieux. Rédactrice en chef d’une agence de presse photo, rédactrice en chef Adjointe pour des magazines féminins jeunes et des sites internet. Pour Néoplanète, Daphné est en charge sur le magazine et le site des thématiques beauté et enfants, des concours et s’occupe sur la web radio de la chronique Kikiconte, des histoires et contes pour enfants sur la biodiversité, la nature …