Les oiseaux migrateurs prennent leur élan

oiseaux migrateurs - crédit fotopediaC’est le moment de regarder vers le ciel pour s’émerveiller des migrations impressionnantes des oiseaux…

Les-oiseaux-migrateurs-s-envolent-

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

En cette période déjà bien avancée, les oiseaux courageux prennent leur envol pour rejoindre leurs quartiers d’hiver et ce sont de véritables escadrilles que nous allons voir passer dans les cieux! Car la France est un lieu de passage privilégié pour ces migrateurs. Au lac du Der-Chantecoq en Champagne- Ardenne, la semaine dernière, 83 000 grues cendrées ont fait escale ! Et plus de 310 espèces ont pris l’habitude de cette halte accueillante…

D’où viennent-ils ces oiseaux et qui sont-ils ?

Environ 50 milliards d’oiseaux migrent chaque année dans le monde, le plus souvent en colonie. Ceux qui passent au-dessus de nos têtes, viennent d’Europe du Nord ou de l’Oural… Certains se contentent de traverser le continent jusqu’en Espagne comme les colverts, la grive musicienne ou le vanneau huppé : ce sont les petits migrateurs; pour l’alouette huppée le voyage du nord au sud de la France est amplement suffisant ; d’autres, ce sont les grands migrateurs, accomplissent de véritables périples jusqu’à atteindre le Sahara, les hirondelles, les martinets mais aussi les cigognes en font partie…

Une migration est liée au régime alimentaire des espèces

A l’approche de l’hiver, les insectes se raréfient. Les oiseaux granivores n’en souffrent pas trop mais cela oblige les insectivores à chercher des latitudes plus clémentes : les distances parcourues par certaines espèces sont impressionnantes, 2500 km pour les grues, 3000 km pour le martinet noir par exemple et 9000 km pour l’oie sauvage ! Le record du plus long voyage appartient à la sterne arctique qui parcourt 40 000 km pour rejoindre l’Antarctique !

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 8 novembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.