OGM : le scandale sanitaire qui explose

rat ogm test animaux
J+B Séquences

On le sait depuis longtemps : les OGM sont toxiques ! Mais aujourd’hui, images à l’appui, le monde découvre les conséquences à long terme de l’ingestion de maïs génétiquement modifié. Un désastre.

Par Delphine Rabasté et Emilie Villeneuve

Des tumeurs grosses comme des balles de ping-pong qui finissent même par atteindre 25 % du poids du rat. Voilà ce que le Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique (Criigen) a observé sur des rats nourris aux OGM pendant 2 ans. Les rongeurs ont développé 2 à 3 fois plus de tumeurs que la normale. Une mortalité 2 à 3 fois supérieure a même été constatée chez les femelles traitées !

 

Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire de l’université de Caen, a piloté l’étude scientifique dans le plus grand secret. Il détaille pour nous les résultats obtenus par le Criigen, et explique les conséquences que les aliments trafiqués pourraient avoir sur la santé des consommateurs. S’attendait-il à de tels résultats ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/09/G-E-Seralini-1.mp3|titles=G-E Seralini ]

Ces résultats sont aussi les premiers en leur genre puisqu’ils sont révélés après 2 ans d’observation, et non 3 mois comme les précédents. Pire : le Criigen a observé les premières tumeurs sur les rats au bout de 4 mois ! Et on comprend pourquoi : les études menées jusqu’à présent sur l’impact des OGM ont été dirigées par les compagnies biotechnologiques elles-mêmes !

La députée européenne Corinne Lepage, fondatrice et présidente d’honneur du Criigen, a alerté la Commission sur ces résultats. Aux côtés de Gilles-Eric Séralini, elle explique pourquoi de telles études n’ont pas été menées plus tôt.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/09/Pourquoi.mp3|titles=Corinne Lepage et G E Seralini]

bové ogm monsanto rat étude tumeurL’eurodéputé José Bové a demandé l’arrêt immédiat des autorisations de mise en culture des OGM autorisés en Europe, soit le maïs MON810 (Monsanto) et  la pomme de terre Amflora (BASF).

Que revendiquent désormais Corinne Lepage et Gilles-Eric Séralini ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/09/demandes-pour-l-avenir.mp3|titles=revendications pour l avenir]

Nanotechnologies, ondes… Des études qui doivent être aussi menées à long terme dans ces domaines. 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/09/avenir.mp3|titles=ondes nanotechnologies]

Le bilan choquant de cette étude a mis les agences nationales et européennes au pied du mur. Elles ont ainsi lancé en urgence des études approfondies sur le sujet. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé aujourd’hui que si le danger des OGM était avéré, la France « défendrait au niveau européen » leur interdiction. Monsanto, lui, n’a pas réagi.

 

La publication de ces résultats s’accompagne de la sortie du livre de Gilles-Eric Séralini « Tous cobayes ? » et du film de Jean-Paul Jaud. Dans le livre « La vérité sur les OGM, c’est notre affaire ! » à paraître le 21 septembre prochain, Corinne Lepage lève le voile sur ce scandale alimentaire mondial.

 

Pour rappel, quelques chiffres :

  • 46 OGM sont autorisés cette année à la mise sur le marché dans l’UE (44 sont destinés à l’importation et l’utilisation dans l’alimentation animale et humaine).
  • 17 OGM sont en attente d’autorisation à la culture dans l’Union.
  • 134 millions d’hectares d’OGM ont été plantés en 2009 dans le monde, dont 64 millions d’hectares aux États-Unis.
  • 94 800 ha de maïs MON810 on été cultivés dans 5 Etats membres en 2009 (Espagne, République tchèque, Roumanie, Portugal et Slovaquie), dont 80 % en Espagne.
  • 80% des animaux d’élevage consomment des céréales contenant des OGM.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone